forum yaoi consacré a st seiya NC-17
 
AccueilAccueil  PortailPortail  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre Chien et Loup [PV Shaka]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Dim 11 Juil - 22:07

Le crépuscule tombait à présent sur le Sanctuaire, teintant le ciel et la terre de rouge et d'ocre. Cela faisait exactement une journée que Saga était revenu à la vie, mais non pas dans sa Maison, mais dans le temple du Pope. Cette ironie, le chevalier d'or des Gémeaux ne l'appréciait pas. Certes, il avait toujours voulu accéder au rang de Pope mais ce n'était pas lui qui en était digne. C'était Aiolos, le chevalier du Sagittaire. Alors pourquoi renaître dans cet endroit qu'il avait toujours détesté, car c'était le centre du mal qui le rongeait.
A ce propos, il ne sentait plus du tout la présence d'Arès en lui depuis sa résurrection. D'abord rassuré et satisfait, Saga avait vite commencer à douter. En effet, ce dieu qui le hantait et le manipulait avait mis du temps avant de le faire sombrer dans la démence. Peut être était il là, mais sommeillait-il en attendant son heure parfaite pour vaincre à nouveau la conscience de Saga.
Aussi, le chevalier des Gémeaux décida t-il après mûre réflexion d'aller rendre visite au chevalier qui possédait le cosmos le plus proche des dieux et qui était capable de sonder l'âme la plus sombre. Saga se souvint qu'il avait eu beaucoup de mal à dissimuler son identité à Shaka. Mais peut être que celui ci avait déjà tout deviné mais qu'il lui était resté fidèle ? Une question que Saga n'hésitera pas à poser à son compagnon d'arme une fois qu'il l'aurait vu de nouveau.
Cela faisait tellement longtemps qu'il ne s'était pas promené ainsi dans le sanctuaire, sans dissimuler son cosmos, ses actes et son visage. Il se sentait... libre. Dépourvu de pouvoir, mais libre. Et cette liberté que lui avait permis les dieux l'inquiétait plus que de coutume. Comment comprendre cette déesse qu'il avait trahi mais qui avait tout de même accepté de lui redonner la vie et sa confiance. Il se devait de ne plus la décevoir, aussi Saga prit il les devants et après un moment d'hésitation, le regard plongé dans l'immensité du ciel du Sanctuaire, il se dirigea vers le temple lumineux de la Vierge.
Sa Maison se dressa bientôt devant lui dans toute sa pureté et sa magnificence, mais Saga ne s'attarda pas à admirer les lieux. Vêtu d'une toge raffinée, car il savait que Shaka aimait les traditions, il appela un serviteur à la porte. Un petit garçon qui devait avoir une dizaine d'année ouvrit la porte et eut un instant de surprise mêlée à de la crainte. Il resta caché derrière la porte et Saga eut un sourire attendri.

"Peux tu appeler ton maître, jeune garçon..?"
"..... .... Il est occupé, seigneur..."
"Ah... Dis lui alors que Saga des Gémeaux est passé le voir pour une affaire importante..."

Saga soupira en voyant le regard méfiant du petit serviteur et tourna les talons. Ca commençait mal cette histoire. Il perçu alors une voix qu'il reconnu entre mille avant de se retourner pour voir ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Lun 12 Juil - 3:25

Shaka ne posait jamais les questions qui le hantaient à haute voix. Celles-ci restaient muettes, mais adressés par son esprit à son confident le plus proche et le plus sincère. On l’avait nommé « l’homme le plus proche des dieux », mais il n’avait jamais comprit cette appellation. Le seul dont il était proche était le dieu de son pays d’origine, le dieu qui l’avait appelé dès son enfance.

« Pourquoi sommes-nous revenus à la vie ? Notre mérite est-il si grand ? N’avons-nous pas encore effectué notre devoir pour ne pas avoir droit au repos éternel ? »

Et à chaque fois, la réponse qui lui parvenait était sage, quelque fois étonnante, mais Shaka savait que c’était la seule qui méritait d’être entendue. Il n’hésitait pas, et s’y pliait.

« La vie est quelque chose qui mérite d’être vécue, Shaka. Tu y grandira, tu apprendra des choses, tu rencontrera des êtres. Mourir sans souvenir peut-être le pire des châtiments humains. Tu dois te souvenir. Pour être heureux d’avoir vécu. Vous êtes revenu à la vie pour profiter de cette dernière. Les guerres sont finies, la vie peut s’installer. Ouvre les yeux, et ouvre-toi au monde. » 


Peut-être Shaka aurait-il de nouveau médité ces propos, peut-être aurait-il osé les contester puisqu’il ne les comprenait pas. Mais des voix le tirèrent de sa méditation. Il reconnu celle de son serviteur, qu’il préférait appeler son disciple, et discerna celle de… Saga ? Il fronça un instant les sourcils, et se leva. Ses membres, quelque peu endolori par sa précédente position, le brûlèrent un instant avant de s’habituer de nouveau. Shaka retint la porte d’une main avant que son disciple ne la ferme entièrement.

- Attends, Kama.

Le garçon, avec des cheveux couleur de jais parfaitement lisses un peu plus court qu’un carré normal, présentait pourtant d’incroyables yeux d’une surprenante couleur bleu-vert. En voyant son maître, il ouvrit grand les yeux et recula en s’excusant. Mais la Vierge, loin d’être colérique, secoua doucement la tête.

- Ce n’est rien. Va préparer du thé au jasmin, s’il te plait.


Le jeune garçon s’exécuta, et Shaka le suivit du regard - simplement une expression puisqu’il gardait les yeux clos - jusqu’à ce qu’il disparaisse. Puis il ouvrit la porte en grand, et leva la tête vers le chevalier qui s’était légèrement éloigné.

- Saga ? Tu voulais me voir ? Entre.


Il s’effaça sans un mot de plus, rejoignant la partie aménagée de son Temple. Dans le coin cuisine, Kama préparait le thé avec toujours un regard méfiant envers Saga.

- Que puis-je faire pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Lun 12 Juil - 9:25

Quand Saga se retourna, il vit la silhouette qu'il avait attendu en s'approchant de la maison de la Vierge. Vêtu d'une tenue traditionnelle indienne comme il en avait l"habitude, Shaka se dressait dans l'encadrement de la lourde porte du temple. Ses longs cheveux d'or flottaient dans la légère brise du crépuscule alors qu'il l'invitait à entrer dans sa maison, s'effaçant. Le chevalier des Gémeaux eut un sourire et revint en arrière, montant les quelques marches et rentrant à l'intérieur. L'ambiance générale du temple de la Vierge était particulièrement paisible. Le sol carrelé étincelant de propreté, un très grand espace et beaucoup de lumière, le tout parsemé de pétales de fleurs venant des cerisiers qui entouraient la Maison.
Saga ferma un instant les yeux et respira une grande bouffée de l'air du temple. Il y avait un parfum ambiant particulièrement pur qui avait le don de détendre n'importe qui venant en paix dans cette Maison. Il rouvrit les yeux et se tourna vers Shaka, le suivant de prêt jusqu'au coin cuisine du temple. Il ne fut pas déçu. Tout le temple était harmonieux et empli d'un calme apaisant. Quand le chevalier de la Vierge lui demanda la raison de sa visite, l'ancien Pope se racla la gorge d'un air gêné.

"Je voulais te demander quelque chose d'important..."

Il attendit que le petit serviteur du chevalier d'or s'éloigne, ne voulant pas que ce qu'il allait dire sorte de cette Maison. Il restait debout dans la cuisine, ne sachant pas vraiment où se mettre et sa gêne devait se ressentir dans son cosmos. D'une main discrète, il faisait rouler entre ses doigts une des cordelettes qui enserrait sa toge.
Une fois que l'enfant fut parti, il releva les yeux et fut davantage angoissé de ne pouvoir plonger son regard dans celui de son vis à vis. Mais il s'en contenta, sachant que c'était habituel chez le chevalier de la Vierge. Il remarqua le point rouge entre ses deux fins sourcils avec amusement. Il n'avait pas changé depuis le temps, toujours fidèle à lui même. Et ce n'était pas pour déplaire à Saga. Il se sentait plus en confiance ainsi.

"Je suis revenu à la vie il y a exactement un jour maintenant... et j'aimerai m'assurer que Arès n'est pas toujours encré dans mon esprit... Pour l'instant il n'est pas réapparu mais je le connais assez pour savoir qu'il peut resurgir d'un moment à l'autre... Je voulais donc que tu sondes mon cosmos afin de savoir ce qu'il en est..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Lun 12 Juil - 11:06

Dans la cuisine, Kama s’affairait doucement tout en gardant un œil sur les deux hommes. Ce garçon était excessivement protecteur, bien que cela se trouvait inutile. En cas d’attaque, on savait très bien qui protégerait l’autre. Kama héla son maître lorsque le thé fut prêt, et Shaka fit un signe à Saga d’attendre et de se taire un instant.

- Merci, Kama. Va méditer à présent, durant une demi-heure pour le moment. Après… tu feras ce qu’il te plaira.


- C’est vrai ? Merci !!


Et le jeune garçon partit joyeusement sans un regard pour eux. Shaka retint un soupir. S’il devait continuer et porter son armure, il devrait se montrer plus calme et réfléchit. Mais il lui apprendrait ça plus tard. Le blond se reconcentra sur son invité, qui visiblement satisfait du départ du jeune garçon, commençait à parler. Shaka l’écouta avec intention, mais ne dissimula pas sa surprise en l’entendant. Il médita cependant un moment ses paroles, avant d’hocher la tête.

- Je comprends. Mais je ne peux te faire cela simplement. Attends un instant, nous allons en discuter. Tu veux une tasse de thé ? Comme tu as pu le voir il vient tout juste d’être fait.


L’hindou s’occupa de la théière, et en vérifia le contenu avant de l’humer discrètement. Au moins, Kama faisait de bons thés. Il fit ensuite signe à Saga.

- Viens, allons dans le salon, nous y serons plus à l’aise pour parler de cela. Et sois tranquille, nous serons seuls.

Tenant dans ses mains un plateau contenant le théière et des tasses, il montra à Saga le chemin du salon. Y trônait une table basse en bois brut mais clair, et de gros coussins tout autour. Shaka s’agenouilla sur l’un deux, jambes repliées sous lui, et servit le thé pensivement.

- Sonder ton âme dis-tu… Tu es certain que cette entité pourrait réapparaître ? Elle n’avait plus fait parler d’elle durant la seconde guerre Sainte.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Mar 13 Juil - 6:15

Saga hocha la tête en toute réponse et suivit son compagnon d'arme jusqu'au salon, semblable en tout point au reste de la demeure de la Vierge. Cela arrangeait fortement l'ancien grand pope de pouvoir parler dans un lieu si calme et apaisant, car ce qu'il voulait dire à Shaka n'était pas quelque chose qui lui faisait plaisir. Cependant, Saga ne savait pas vraiment comment évoluer dans cet univers oriental et attendit que Shaka s'asseoit avant d'en faire de même, l'imitant au geste près. Il s'agenouilla sur un coussin pourpre devant la table basse et posa ses mains sur ses genoux, pensif, le regard ailleurs alors que son acolyte versait le thé.
L'odeur du thé fit frémir les narines du chevalier des Gémeaux. Rien que le parfum donnait envie d'y goûter. Il était raffiné, doux et sucré. Enfin, il était dur de le déterminer clairement car c'était comme une explosion agréable de différents arômes. Saga prit la tasse entre ses mains et observa un instant le teint ambré du liquide. Malgré lui, il eut un sourire, c'était la première fois qu'il sentait et observait un thé aussi merveilleux. Quand il porta le précieux liquide à ses lèvres, il ne put empêcher ses sourcils de se soulever d'admiration. Il était incroyablement bon et Saga pensa qu'il était nécessaire qu'il en parle à son hôte.

"Ce thé est délicieux..."

Puis, il déposa la tasse sur la table basse de bois fin et clair mais garda ses mains sur le récipient encore chaud, caressant distraitement le rebord, songeur. Il ne savait plus trop si il devait se confier entièrement à Shaka mais... quelque chose d'étrange lui intimait de le faire. Aussi, releva t'il des yeux troublés sur son vis à vis avant d'ouvrir la bouche pour parler de sa voix grave et suave.

"C'est vrai. Mais je préfère parer à toute éventualité... et ne pas prendre de risque. Je sais que Arès est particulièrement stratégique et fourbe... Il ne pouvait reprendre possession de moi quand j'étais un spectre... mais à présent que je suis revenu à la vie grâce à Athéna, il y a de fortes chances qu'il soit revenu..."

Il observa un instant le chevalier de la Vierge. Il semblait si calme et réfléchi... un peu comme lui. Mais lui, il exprimait la pureté dans chacun de ses gestes, chaque parcelles de son corps, de son être. A un tel point que Saga en était impressionné. Et celui ci avait peur. Si un grand pope devait être réélu... aurait il sa chance ?

"Aussi, j'aimerais vraiment que tu fasses de ton mieux pour le trouver... Quitte à lacérer mon cosmos, je n'en ai que faire. Du moment que je suis sûr qu'il n'est pas là, tout me va..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Sam 17 Juil - 10:55

Observateur, Shaka voyait, ou plutôt ressentait son compagnon d’arme se détendre un peu plus à chaque seconde. Il savait que l’atmosphère de ton temple avait des vertus apaisantes, puisqu’elles agissaient sur lui aussi. Il eut ensuite une léger sourire à son compliment, et pencha doucement la tête en avant.

- N’est-ce pas ? Kama excelle dans l’art de préparer le thé, je suis toujours ravi de ses compositions.


Il goûta à son tour au breuvage de son disciple. Tiens, il l’avait légèrement sucré celui-là. Était-ce parce qu’ils avaient un invité ?

Saga commença ensuite à se confier, et la Vierge l’écouta dans un silence des plus religieux. Le Gémeau devait choisir de lui-même quand commencer et quand finir de parler. Ainsi il ne se sentirait pas bridé, et aurait plus de facilités à s’expliquer. Quand vint son tour de parler, Shaka garda encore un moment le silence, et seul le bruit apaisant du clapotis de l’eau, venant d’une petite fontaine un peu plus loin, remplissait la pièce. Ainsi, il y aurait une éventualité qu’Arès puisse revenir. Si Saga disait vrai, ce serait alors réellement un problème des plus embêtants.

- Je vois. Je comprends tes appréhensions, Saga, elles peuvent être fondées. Ceci dit… à première vue je ne ressens nullement sa présence, mais toi comme moi savons qu’il ne faut pas se fier à une première impression. Il peut en effet être profondément ancré en toi, comme s’il sommeillait.


Il se tut ensuite, pensif, et Saga profita de ce fait pour poursuivre dans ses mots. Cependant, cette fois-ci en l’entendant, Shaka fronça quelque peu les sourcils et reposa sa tasse de thé.

- Ne dis pas de sottise, Saga. Je ne me séparerais pas d’un compagnon d’arme, si élevé soit le risque qu’il demeure en vie. D’ailleurs, je pense sincèrement que le risque serait de se séparer de toi. Ta puissance n’est pas négligeable en temps de guerre.


Il se stoppa de nouveau, et but une gorgée de thé pour alimenter ses pensées. Evidemment que Saga était un pion important sur l’échiquier du Sanctuaire, bien qu’il était à double-face. Cependant ils ne pouvaient s’en séparer, et Shaka préférait taire une quelconque valeur affective pour ne parler qu’au nom de la sécurité du lieu et de la déesse Athéna.
Le blond reposa sa tasse, et tourna son visage vers Saga de nouveau. Bien que ses paupières demeuraient closes, on sentait toute la lourdeur de son regard tranchant.

- Cependant je dois être sincère, Saga. Se débarrasser d’un dieu, même s’il n’est que présence, n’est pas chose aisée. Cela peut-être risqué, et je sais que tu t’en doutes. C’est pour cela que bien que je ne doute pas de mes pouvoirs, je préférerais d’abord en faire part à notre déesse. Son cosmos est bien plus puissant que le notre, et son aide n’est pas négligeable. Néanmoins… si c’est uniquement pour sonder ton cosmos et tenter de trouver Arès, je pense que je peux m’en charger. Et pas plus tard que maintenant si tu le souhaites.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Dim 18 Juil - 3:31

Saga attendit que Shaka prenne la parole après ses explications, alors qu'un grand silence envahissait le lieu, uniquement perturbé par le clapotis d'une fontaine et le bruissement des feuilles. Shaka semblait si serein que cela gêna un peu l'ancien Pope. Les doigts fins et longs de Saga se refermèrent sur sa tasse en un réflexe anxieux alors que le chevalier de la Vierge prenait la parole. Sa voix calme, douce quoique un peu ferme intimait le respect le plus total à ceux qui l'écoutait, fussent t-ils des spectres. Et Saga songea à nouveau qu'il avait du l'attaquer, et qu'il l'avait presque tuer grâce à Camus et Shura alors qu'ils étaient spectre d'Hadès. Bien sûr, ce n'était pas sa volonté première, mais ils n'avaient pas eu le choix pour accéder à Athéna...
Au plus profond de son coeur, Saga espérait que Shaka lui avait pardonné, mais il ne doutait pas tant que ça. Il savait que c'était un chevalier réfléchi qui ne s'attardait pas aux remords et aux revanches. Aussi, esquissa t-il un semblant de sourire pour le rassurer mais se rassurer lui même aussi.

- Oui, ton jeune disciple semble très doué... mais aussi très soupçonneux à mon égard...

Il porta la tasse qu'il avait entre les mains à ses lèvres, songeur en écoutant les paroles de son frère d'armes.

- Ta préoccupation pour moi est touchante, Shaka. Mais tu sais aussi bien que moi qu'il ne faut pas que nous prenions de risque avec ce dieu... Il y a déjà eu suffisamment de morts et de victimes, je n'ai vraiment pas envie que cela recommence. Même si cela devait entraîner une nouvelle mort pour moi... Ma puissance est encore plus dangereuse dans les mains d'un dieu démoniaque...

Saga était sûr de lui, jamais il ne l'avait autant été. Il savait les risques qu'il encourait en faisant comme si de rien était. Et s'il continuait à feindre l'indifférence vis à vis de Arès, il s'en mordrait les doigts par la suite. L'ancien pope poussa un profond soupire et but une nouvelle gorgée du précieux liquide. Tout ce poids sur ses épaules qui ne voulait pas le quitter, il avait l'impression d'être toujours Pope. Car oui, il avait accepté d'être pope, mais avait il un autre choix. S'il s'était dénoncé, il aurait été tué, voir pire. Jamais il n'aurait pu accepter le regard des autres chevaliers à son égard. Leur mépris...
Le chevalier d'or releva les yeux sur son frère d'arme qui avait repris la parole. Il acquiesca et esquissa un semblant de sourire alors que ses yeux se réfugiaient sur le contenu de sa tasse.

- Sonder mon cosmos sera entièrement suffisant pour l'instant, je suis entièrement d'accord avec toi, Shaka. Pour la suite, si nous découvrons qu'il est toujours là, Athéna, toi et Mü pourront sans doute le bannir de mon corps à jamais. Mais il est trop tôt pour l'instant.

Il sentait la lourdeur du regard de Shaka sur lui, malgré qu'il ait les paupières closes et cela le fit déglutir un instant et son cosmos en fut troublé un instant.

- Fais ce que tu penses être juste et adéquate, Shaka... Je te fais confiance...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Dim 18 Juil - 9:17

- Oh, tu sais… Nos jeunes apprentis sont méfiants, on leur apprend à l’être dès leur plus jeune âge. Ne t’en formalise pas, il ne te connait pas, après tout.

Shaka était conscient du trouble de Saga, ainsi que du poids qui semblait peser sur ses épaules. Il savait combien la culpabilité l’avait rongé et le rongeait toujours, et c’est pour cela qu’il n’avait jamais rajouté sa part de mépris envers le Chevalier des Gémeaux. Tout du moins, si jamais il en avait éprouvé un jour, ce dont il ne se souvenait pas.
Il réfléchit ensuite plus profondément au problème que soulevait Saga. Détruire Arès serait des plus risqués et des plus difficiles. Avec modestie, Shaka se devait d’avouer que même ses pouvoirs n’y pourraient rien. Il avait apprit à être plus humble avec la première guerre. Et il savait maintenant que l’aide d’Athéna serait essentielle. Néanmoins, pour sonder le cosmos de Saga il pouvait agir seul.

- Tu as raison. Très bien, dans ce cas, je vais sonder ton cosmos dans sa profondeur.


La Vierge tourna la tête un instant, et sembla attendre quelque chose. Un petit bruit se fit entendre plus loin dans le Temple, suivit d’un bruit de pas précipités. Shaka ne put s’empêcher de sourire doucement.

- Kama est partit jouer. Nous serons tranquilles.


Ses yeux restaient clos, mais Shaka tourna la tête vers Saga qui semblait attendre un quelconque agissement de sa part. Le chevalier pencha la tête.

- Très bien, je vais commencer. Ferme les yeux, et essaye de ne penser à rien. Ta présence doit s’effacer pour que je puisse sentir au mieux celle éventuelle d’Arès. Dis-moi quand tu es prêt.


Shaka attendit un geste ou une parole de Saga tout en s’entourant d’un halot de lumière dorée, signe qu’il faisait appel à son cosmos. Il s’était d’ailleurs remit en tailleur, sa position de méditation. Lorsque Saga lui permit de commencer, Shaka se projeta aussitôt dans son esprit. C’était heureusement indolore, mais cela pouvait paraître inconfortable, voire dérangeant. Immobile, comme si sa conscience s’était échappée de son corps, le chevalier de la Vierge sondait le cosmos du Gémeau dans sa plus grande profondeur pour trouver une quelconque trace du dieu Arès.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Sam 24 Juil - 6:37

Sans qu'il sache réellement pourquoi, un frisson parcouru le corps de Saga, partant des pieds pour remonter jusqu'à sa tête en passant par sa colonne vertébrale. Cela fut du sans doute quand Shaka affirma qu'il allait sonder son cosmos. Le chevalier des Gémeaux ferma les yeux et tenta de se concentrer. Oui, à cet instant il avait peur. Mais pas de l'acte en lui même qu'allait commettre Shaka mais plutôt de ce qu'il allait trouver. Si Arès était encore en lui, qu'allait il faire ? Pourrait-il continuer de vivre au Sanctuaire avec lui ? Non... Ce serait hors de question ! Il se suiciderai à nouveau s'il le fallait mais il ne le laisserait pas souiller à nouveau le sanctuaire. Il avait confiance en Athéna et savait qu'elle ferait quelque chose pour lui. Saga en était persuadé.
Saga rouvrit les yeux un instant et fut surpris mais agréablement, de voir un sourire apparaître sur les lèvres fines de Shaka. Un instant, il se sentit troublé, il ne sut pas exactement pourquoi mais il n'en laissa rien paraître. Il attendit que son frère d'arme le prévienne et il referma à nouveau les yeux calmement, respirant profondément pour se mettre en phase de laisser la place à Shaka. Il avait confiance en lui et en sa déesse et il était entièrement déterminé.Cette détermination sans faille qui le caractérisait lui permit de faire complètement le vide dans son esprit. Il se détendit peu à peu jusqu'à s'effacer totalement, son rythme cardiaque baissant au fur et à mesure pour laisser Shaka inspecter son âme. Il lui indiqua qu'il pouvait procéder par un léger hochement de tête et aussitôt il sentit le cosmos de Shaka brûler dans la pièce.
Une telle puissance, presque semblable à la sienne, c'était presque improbable pour lui... et dangereux quand il était pope. Il n'avait jamais compris pourquoi Shaka ne l'avait jamais percé à jour, et c'était demandé si le chevalier de la Vierge avait fait exprès de détourner son regard perçant de son cosmos. Il n'en saura sans doute jamais rien et décida d'en faire fis.
D'un coup, il sentit un sentiment étrange envahir tout son être. Le cosmos lumineux du chevalier venait de pénétrer dans son corps et Saga eut une légère grimace. C'était vraiment désagréable. Certes moins que quand c'était Arès car Shaka était moins brutal et beaucoup plus doux. Cette douceur infinie qui le caractérisait... et pourtant il pouvait être capable de tant de cruauté. Soudain, il sentit quelque chose d'étrange, comme si son coeur avait été piqué par une aiguille. Il poussa un gémissement mais ne relâcha pas sa présence pour autant. Son coeur s'affola, sa respiration se retrouva oppressée et Saga savait pourquoi. Il était là, il n'y avait aucun doute possible et il avait décidé de ne pas laisser Shaka agir à sa guise. Sans doute avait il cru qu'il voulait l'éliminer à l'intérieur même de Saga.
Le chevalier des Gémeaux sentit un flux de colère et de rage l'envahir, caractéristique du dieu de la guerre et son corps se recroquevilla sur lui même. Ses cheveux auparavant céruléens, se mirent à changer de teinte, perdant leur douce couleur calme pour une couleur de métal gris. Quand il rouvrit ses yeux, il sentit qu'ils brûlaient littéralement alors que du sang se mettait à injecter le blanc de ses yeux. Poussant un grognement de bête, il se redressa et se jeta sur le chevalier d'or en face de lui, le saisissant par la gorge pour le plaquer au sol brutalement.

- Pas touche, la Vierge..!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Dim 25 Juil - 2:30

Entrer à l’intérieur de la personne plus que complexe qu’était Saga était sûrement l’un de ses plus durs travaux. Bien vite, Shaka crispa les yeux avant de les fermer davantage, et ses sourcils se froncèrent sur son front. S’il devait expliquer ce qu’il faisait d’une manière schématisée, il dirait qu’on pouvait l’imaginer, flottant voire nageant à travers les nombreux flux de l’esprit. Ceux de Saga étaient, étrangement, étroitement serrés, et certains se trouvaient emmêlés dans d’autres. Certains brillaient d’un éclat doré, signe de leurs appartenances à l’ordre de la chevalerie, dignes représentants de cette armure d’Or que Saga possédaient, et d’autre… étaient plus sombres. Plus fins, certes, mais bien plus sombres, d’un noir perturbant. C’est de ceux-là que le chevalier de la Vierge s’approcha, intrigué et inquiet. Car si Saga disait vrai, si Arès était vraiment là… alors ces flux en étaient les représentants les plus évidents.
L’esprit de l’Hindou resta un petit moment, immobile et flottant, à observer les trajets de ces différents flux. La couleur dorée semblait poussée par la plus sombre, et celle-ci semblait prendre de plus en plus d’ampleur. De plus en plus d’ampleur… soudainement. Shaka s’alarma aussitôt. Arès était bien là. Et il n’était visiblement pas heureux de sa présence ici. Le blond esquissa alors aussitôt un geste pour sortir de l’esprit du Gémeau, mais toujours aussi doucement pour ne pas le perturber ni risquer de le blesser. Or, il ne fut pas assez rapide, ou alors il était trop tard. Quoiqu’il en soit, il fut soudainement projeté hors de l’esprit de Saga, et se retrouva plaqué au sol par une vision familière, tout en entendant les tasses de thé chuter au sol sous le choc.
Arès était de retour.

Shaka fronça aussitôt les sourcils, bien que ses yeux demeuraient clos. Il avait étouffé un léger gémissement à la poigne sur sa gorge, ne lâchant donc aucun son. Et malgré ses paupières closes, ses yeux semblaient fusiller Arès d’un regard noir.

- Arès… grogna-t-il, la voix un peu plus rauque que d’ordinaire à cause de la main sur sa gorge.

Ainsi, Saga avait eu raison, et en entrant dans son esprit, Shaka avait réveillé l’entité endormie ou simplement camouflée. Intérieurement, le chevalier se crispa un peu, sans pour autant se départir de son calme. Que faire, maintenant ? Il fallait à tout prix éviter un combat, Shaka savait qu’il y avait très peu de chances pour qu’il n’en sorte vainqueur. Il ne connaissait d’ailleurs à ce jour aucun point faible à la divinité. La parole serait donc premièrement sa seule arme. Il fallait calmer le jeu.

- Alors tu étais bien là, encore et toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Dim 1 Aoû - 1:33

Arès se retrouvait devant son adversaire, ou plutôt au dessus de lui, l'ayant plaqué au sol brutalement dans un grand vacarme car il avait renversé la table basse en sautant et toutes les tasses et la théière s'étaient écroulés au sol, certains se cassant sous le choc. Mais, après cet immense vacarme, il ne resta plus qu'un silence pesant qui envahit toutes la pièce, uniquement troublé par la respiration haletante du dieu, qui n'était sûrement pas encore prêt pour son réveil. En effet, la présence du Cosmos du chevalier d'or l'avait poussé dans ses retranchements à un tel point qu'il avait eu peur que celui ci aille trop loin et découvre un moyen de le vaincre. Aussi, encore un peu affaibli par ce tour de force, le dieu fixait son opposant avec rage et ressentiment. Certes, il avait eu un passage plus facile grâce au chevalier de la Vierge qui avait conseillé à son hôte d'effacer son propre Cosmos pour qu'il puisse déceler le dieu maléfique. Ainsi, son apparition fut facilitée par son propre ennemi. Quel imbécile, vraiment.
Le dieu de la Guerre esquissa un rictus sadique et se mit à ricaner en resserrant son étreinte sur la gorge frêle du chevalier d'or. Ses longs cheveux blonds s'étalaient sur le sol en une grande fresque magnifique et son visage fin demeurait neutre de toute émotion, parfait dans sa sérénité, ses yeux clos comme s'il dormait. Pourtant, Arès sentait pertinemment bien le pouls de son opposant qui battait contre sa paume. Un instant il n'osa dire un mot assez surpris lui même par cet élan de tendresse qui l'envahit soudain. Et il comprit pourquoi. Saga venait de se rendre compte que son hôte avait pris sa place et tentait de l'influencer pour qu'il lâche Shaka. Le fourbe s'était drôlement amélioré depuis ces quelques années, mais pas au point de pouvoir le faire flancher, tout juste un léger tremblement dans ses doigts.

- C'est bien moi..! Que puis-je faire pour sa seigneurie..?

Evidemment, Arès éclata de rire pour montrer son profond sarcasme dans ses paroles alors qu'il resserrait encore un peu plus la pression sur la gorge de son opposant. Un nouveau frisson parcouru son dos mais il n'en fit rien. Le dieu remarqua bien vite les sourcils froncés de son vis à vis et celui le fit sourire encore davantage. Au fond de lui, il aimait qu'on le haïsse mais surtout, il jubilait à l'idée qu'on le craigne.

- Tu pensais sérieusement que j'allais m'en aller, Shaka..? Pourtant, je croyais que tu m'aimais bien pour avoir été si fidèle quand j'étais le Grand Pope... A moins que tu ne voulais que protéger ton cher Saga..?

Il ne sut quel mouche l'avait piqué, mais Arès ne voulait pas tué Shaka tout de suite. Non, ce serait trop facile. Il l'observa un instant et remarqua qu'un pan de sa toge s'était légèrement redressé par sa chute, découvrant un morceau de chair inconnu. Une idée traversa l'esprit vicié du dieu alors qu'un large sourire émergeait sur ses lèvres.

- C'est vraiment cruel ce que tu viens de faire... Me réveiller ainsi alors que je n'étais pas encore prêt... mais je dois avouer que c'est Saga le principal responsable, aussi, il faudrait que je trouve un moyen de lui faire payer... Il a regagné la confiance de son jumeau, soit. Mais j'aimerais beaucoup voir sa réaction... quand il perdra un autre être qu'il aime plus que tout au monde...

Un nouveau frisson parcouru cette fois tout le corps de Arès et il éclata de rire. Comme il l'avait espéré, Saga avait réagit en conséquence, montrant bien son attirance pour le chevalier de la Vierge, même si il ne l'avait jamais accepté et donc, n'en avait jamais pris conscience. Cependant, Arès avait bien remarqué cette pointe d'affection qui était plus que de l'amitié dans son esprit et il ne s'était pas trompé. Car, le chevalier des Gémeaux s'était toujours prohibé d'aimer, car il se considérait trop mauvais pour cela. Que c'était jouissif !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Lun 20 Déc - 14:08

La respiration du Chevalier de la Vierge demeurait profonde et lente, presque inaudible. Rien ne saurait jamais le sortir de sa confiance ou de son masque si apaisé. Et pourtant. Pourtant, il savait que les battements de son cœur s’étaient accélérés, et celui-ci projetant une capacité plus grande de sang dans son corps, sa peau avait légèrement rougie par endroit, la rendant moins pâle qu’à l’ordinaire. Et pourtant, il demeurait maître de lui-même une fois encore.
Si Shaka aurait les yeux ouverts, certainement que ceux-ci couvriraient le dieu d’un regard noir et haineux, mais le blond se contentait pour l’heure de simplement froncer les sourcils. Surtout ne jamais dévoiler sa peur. C’était l’un de ses principes les plus antiques.

Il était pourtant en position de faiblesse. Arès, au-dessus de lui, l’avait renversé sur le sol et tenait fermement sa gorge. Shaka savait qu’un seul geste de sa paume et il lui briserait le cou. Un instant, il pensa à le dégager d’un habile coup de pied. Mais l’idée fut vite écartée : Arès était plus rapide, il aurait le temps de le blesser avant même que Shaka n’agisse. Il tenta donc de jouer le tout pour le tout et se plia au jeu malin d’Arès : la parole.

- Tu as tout compris… comment aurais-je pu vouloir t’être fidèle ? Qu’as-tu d’enviable, Arès ?


Il ne broncha pas aux mots qui suivirent. S’il maintenant le discours avec habileté, son esprit n’en était pas moins ailleurs, réfléchissant à une solution pour se tirer de là. Pouvait-il immobiliser le corps ou bien même l’un des sens d’un dieu ? Sans doute que oui… mais le risque de blesser Saga, l’enveloppe charnelle d’Arès, était bien trop fort. Et Shaka savait qu’il ne s’y risquerait jamais.
Son esprit se focalisa brusquement sur le dieu lorsqu’il entendit les derniers mots de celui-ci. Ses yeux ne s’ouvrirent pas, mais ses sourcils se froncèrent brusquement.

- Perdre… un être cher. Que veux-tu dire ?


Aussitôt, il pensa à la déesse Athéna ou à son jumeau, Kanon, qu’il savait revenu au Sanctuaire lui-aussi. Non… Arès n’allait quand même pas propager de nouveau la douleur et les larmes sur ce lieu sacré !

- Je t’empêcherais de faire une chose pareille, sois-en sûr, grogna-t-il avec difficulté en raison de la main sur sa gorge.

L'instant d'après, un coup de pied bien placé qui profitait de la faiblesse d'un corps humain, un flux de cosmos doré et Shaka renversait le dieu de la guerre pour aussitôt se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   Dim 20 Fév - 10:43

Arès observa un moment sans un mot son opposant, son sempiternel sourire aux lèvres. Il pencha la tête sur le côté, comme perplexe et se pencha pour inspecter le moindre grain de peau du chevalier de la Vierge. Il sentait quelque chose bouillir dans ses veines, comme si son sang était en total ébullition. La haine, la rage, tous ces sentiments qui se déversait dans un corps tout neuf bien que déjà occupé par quelqu'un.
Ce n'était pas Shaka qu'il haïssait à cet instant, non, c'était bien Saga lui même. Le seul rempart entre ce monde et son pouvoir incommensurable c'était cette âme si parfaite qu'elle en devenait répugnante. Un grand cœur, un cœur prêt à tout pour sauver l'humanité et tout ce qu'il chérissait. Oui, c'était à vomir. Arès grimaça et son rictus s'élargit encore alors qu'il resserrait brutalement sa poigne sur la gorge du chevalier d'or. Il le sentait, Saga adorait ce chevalier si pure lui aussi. Quel plaisir ! Il allait pouvoir les détruire tous les deux !
Mais cette fois, Arès n'était pas dupe. Saga avait déjà réussi à le surpasser et à faire en sorte de l'éliminer alors que sa victoire était presque totale. Tout ça à cause de ces maudits chevaliers de bronze ! Qu'ils aillent tous en enfer comme les ver de terre minables qu'ils étaient. Oui, la haine envahissait réellement l'âme souillée du dieu et il ne pouvait plus se permettre la moindre erreur. Aussi allait il faire en sorte de saper la puissance de Saga, en détruisant tout ce qu'il aimait. Il était même prêt à détruire tous les chevaliers d'or si cela était nécessaire et personne ne l'arrêterait. Oh non ! Personne ! Il était un dieu, il était la puissance incarnée !
Arès éclata d'un grand rire mauvais aux propos du chevalier de la Vierge. C'était décidément d'un comique ! Comme si ce mortel pouvait faire quoique ce soit contre lui ! Shaka le repoussa et Arès resta un instant allongé sur le sol, continuant de rire malgré la douleur qui traversait son corps. Après tout, il ne sentait quasiment pas cette douleur car il venait à peine de prendre le contrôle de l'envellope corporelle de Saga. Il se releva, toisant le chevalier d'or de sa hauteur, passant sa main dans ses cheveux argentés, ses yeux rougis écarquillé par la folie.

- Mais c'est que tu me ferais peur, dis moi, chevalier de la Vierge ? Tu penses réellement être de taille pour m'affronter ? Voyons... Il faut réfléchir un peu ! dit il en tapotant son front du bout de son index. Tu sais bien que je suis égal à un dieu dans ce corps et ma volonté est sans faille ! Tout ce que je veux, avant de prendre enfin le contrôle de cette planète, c'est réduire la volonté de Saga à néant et pour cela il faut que je te détruise ! Tu m'en vois navré...

Mais un éclat de réflexion heurta l'âme de Arès. Non, ce n'était pas bon ça. Si il devait tuer tous les chevaliers, ça ne pourrait pas marcher puisqu'alors il se retrouverait sans armée ! Une intense réflexion envahit le dieu qui pris une pose songeuse avant de sourire, satisfait par l'idée qui venait de germer dans son esprit. Il fit un pas vers Shaka, tendant les bras comme pour l'accueillir.
Il pouvait très bien faire en sorte que les chevaliers n'aient plus aucune confiance en Saga, qu'ils n'osent même plus le regarder et il connaissait très bien le moyen de s'en charger. Même si d'un côté, cela le répugnait de devoir faire cela à un homme, il était plus un habitué des femmes. Mais un sacrifice en vaut un autre et il n'avait pas vraiment le choix.

- Hmm... J'ai une petite idée, chevalier d'or ! s'exclama t-il en s'approchant toujours. J'ai vraiment envie de passer mes nerfs sur quelqu'un et tu es parfaitement indiqué pour cela !

Le dieu se mit en position d'attaque et lança une Galaxian Explosion sur Shaka, faisant en sorte qu'il ne meurt pas tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre Chien et Loup [PV Shaka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre Chien et Loup [PV Shaka]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre chien et loup
» TOP 5 Juillet 2008 (Thème: Entre Chien et Loup )
» [Mutin, Marie-Thérèse] Entre chien et loup
» Entre chien et loup.
» Miss Numérique : Entre chien et loup (du 8 au 14 mars 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gold Saint Yaoi :: Archives-
Sauter vers: