forum yaoi consacré a st seiya NC-17
 
AccueilAccueil  PortailPortail  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Milo du Scorpion (TERMINÉ !!)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Milo du Scorpion (TERMINÉ !!)   Jeu 8 Juil - 7:09

Nom : Inconnu
Prénom : Milo
Age : 22 ans
Né un : 4 novembre
Poids : 85 kg
Taille : 185 cm
Origine : Grèce
Camp d'entraînement : Grèce, Île de Milo
Rang : Chevalier d'or du Scorpion
Allégeance : Athéna

Attaques :

Scarlet Needel
Restriction

Mental : Milo ne porte pas le signe du scorpion pour rien. Il a un caractère assez complexe, mais pourtant, si facile à cerner.
Le fougueux Milo. D'un fort caractère, le scorpion est très direct et dit tout qu'il pense, quitte à blesser la personne. Milo ne se laisse pas marcher sur les pieds. Lorsqu'on l'attaque, il réplique instantanément que se soit physiquement ou verbalement. Et lorsqu'il contre-attaque, c'est deux fois plus fort. Milo est quelqu'un de fière. Il n'aime pas perdre et ne s'avouera jamais vaincu.
L'insoucient Milo. On ne put pas dire que le scorpion réfléchit avant d'agir. C'est tout le contraire. Très impulsif, il fonce tête baissé, peu importe le danger, même si sa vie est en jeu. Pas du tout patient, Milo ne supporte pas de rester sans rien faire, d'attendre qu'on lui donne la permission de bouger, surtout si ses compagnons sont entrain de combattre.
Le bon Milo. Le scorpion reste quelqu'un de juste. Il accepte de donner une deuxième chance aux personnes qui ont commit les pires crimes s'il juge qu'ils le méritent. Il les lavera de leurs fautes en leur faisant subir ses aiguilles écarlates. C'est son châtiment avant de pouvoir passer à autre chose. Si ses amis sont en danger, il viendra immédiatement à leur aide sans poser de questions. La sécurité de ses amis passe avant tout !
Le jovial Milo. Le scorpion aime amuser la galerie. Il a beaucoup d'humour et de répartit. Parfois, il s'amuse et se comporte comme un gosse. Il aime provoquer et taquiner ses amis. Milo est très ouvert et dévergondé. On peut dire qu'il met de l'ambiance au sanctuaire.
L'amoureux Milo. Le scorpion, en pus d'être taquin, est un dragueur et un frimer ! Il aime plaire, se venter et se « lancer des fleurs ». Malgré tout, son coeur est déjà prit, il l'a offert à une certaine personne, bien qu'il ne lui en ai encore jamais parlé.

Physique : Milo est assez grand. Son corps est fin mais musclé grâce à ses entraînements quotidiens et aux nombreuses batailles qu'il a travers. Il est donc physiquement habitué aux combats, on peut distinguer plusieurs cicatrices et autres fines blessures sur son torse et son dos. Blessures de guerre comme on dit. Mais ceci ne l'empêche pas d'être attirant.
Son corps est parfaitement proportionné. De largues épaules, des bras avec une musculature parfaite pouvant porter des objets lourds. Des jambes trop grosses, ni trop fines ... une grosseur idéal et souple qui facilite ses entraînements. Milo possède en effet une grande force physique et une agilité surprenante, comme tous les chevaliers d'or.
Les yeux du scorpion sont d'une couleur bleue et très expressif. Mais ses yeux ont perdu leur aspects rieurs depuis la mort de son meilleur ami Camus lors de la bataille du sanctuaire. Quant à sa chevelure, il possède une longue crinière bleue et sauvages qui ondule jusqu'à sa taille. Ses mèches sont toutes ébouriffées, ce qui accentue son aspect sauvage.
Au niveau de ses vêtements, il porte le plus souvent son armure d'or du scorpion. Il a également une vieille tenue assez légère spécialement pour l'entraînement. Lorsqu'il sort, Milo aime bien être à l'aise et s'habille assez décontracté.





Dernière édition par Milo le Dim 11 Juil - 8:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Milo du Scorpion (TERMINÉ !!)   Dim 11 Juil - 8:19

Histoire :

Chapitre I : Un petit voleur

Milo est l'enfant unique d'un couple grecque, dépourvu de moyen. Malgré leur manque d'argent, la famille était heureuse car elle était unie et soudée. Les trois s'aimaient profondément. Mais l'amour n'aidait pas à payer les impôts. Un jour alors que financièrement le couple était au plus bas, ils furent expulser du petit appartement. Vivre dans la rue était loin d'être simple. Jamais ils n'auraient penseer tomber au plus bas, ils étaient obligés de mendier pour pouvoir vivre, non pour pouvoir survivre. Ils connaissaient maintenant la misère de la vie. Tout aurait laissé penser que c'était l'enfant qui allait craquer en premier. A cause de son jeune âge, il était plus fragile. Pourtant ce ne fut pas le cas. Les parents de Milo tombèrent rapidement malade. Ils ne pouvaient pas aller chez le medecins et encore moins acheter des médicaments pour se soigner. Ils ne mirent pas longtemps à mourir. Milo, âgé de seulement 5 ans, fut livré à lui même, seul dans les rues d'Athène. Le bleuté avait tout de même un fort caractère et une volonté de vivre. Il ne se laissa pas abattre par la mort de ses parents. Maglré le fait qu'il n'était encore un enfant, pas une seule fois il ne pleura la perte de ses êtres chers. Pour pouvoir se nourrir, Milo volait régulièrement dans le marchés. Parfois il passait inaperçu mais d'autres fois, il se faisait surprendre par les marchands. Mais le garçon courrait très vite et avait toujours réussit à leur échapper. Le petit voleur introuvable aux cheveux bleus était donc connu à Athène. Milo avait même intégrer une petite bande de voleurs qui visait plus haut que la nourriture. Il était le plus jeune et le plus agile et doué de la bande. Ce fut à ce moment là qu'il se fit prendre. Tout d'abord le jeune garçon se dit qu'il aurait du continuer à travailler solo mais il changea rapidement d'avis. intégrer cette bande et se faire chopper avait été pour lui un bonheur. Car c'est ainsi que commença sa nouvelle vie. S'il n'avait pas été attrapé, il serait rester un minable voleur sans avenir. Alors que maintenant, il allait devenir chevalier d'or.
En effet, la troupe avait décider de voler un bijoux de valeur dans un magasin pour ensuite le revendre. La bijouterie était à la vie de tous, cette tache était risquée. Elle fut donc confier à Milo. Le jeune garçon accepta avec plaisir, voulant montrer de quoi il était capable. Mais au moment où il allait prendre le bijoux, un homme le souleva par le dos de son haut. Milo se retrouva donc suspendu dans les airs en position allongé. L'enfant grogna et se débattit, tout en insultant l'homme qui osait intervenir dans son travail. Le dit homme rit à la réaction de Milo et consentit à le reposer sur le sol qu'une fois qu'il se serait calmé. L'homme lui dit être le grand pope du sanctuaire d'Athéna. Inutile de préciser que Milo ne voyait pas du tout de quoi il parlait. Le grand pope lui apprit que ça faisait quelques jours qu'il le suivait et qu'il avait décelé en lui un grand talant. Milo avait soit disant la capacité de devenir un chevalier d'or. Le gamin ne comprenait encore moi, se disant que l'homme masqué – qui avait un aspect plus que louche – regardait trop la télévision !! Devant l'air septique de Milo, le pope lui expliqua rapidement qui était Athéna et le rôle ainsi que les catégories des chevaliers du sanctuaire. Le pope lui laissa le choix entre rester un voleur et devenir un chevalier d'or. S'il le suivait, il serait loger, nourrit et blanchit. Mais il allait devoir subir un rude entraînement pour qu'il puisse découvrir ses capacités. La tache ne serait pas simple. Milo ne croyait pas vraiment à ses histoires de chevalerie mais il fallait voir où était son intérêt. La misère serait maintenant terminé, il aurait un toit et de la nourriture convenable, ainsi qu'un bon lit pour bien dormir la nuit. La vie ne pouvait donc être que meilleur qu'ici. Milo ne pouvait donc qu'accepter.

Chapitre II : Un apprentis chevalier !

Comme lui avait expliqué le pope, Milo n'était pas le seul apprentis chevalier, visant la catégorie des chevaliers d'or. Ils étaient 12. Milo allait devenir, à la fin de son entraînement le chevalier du scorpion, ce fut donc le saint actuel du même signe qui fut charger de son éducation. Milo n'était pas très proche de son maître, mais tout de même un bon élève qui apprenait vite et montrait de réelles capacités. Mais l'entraînement était dur et épuisant. Le petit scorpion s'était blessé à plusieurs reprises. Mais ceci, il s'en fichait. Après tout, Milo était quelqu'un de très actif, qui n'avait pas peur de se faire mal. L'apprentis attendait toujours le dimanche avec impatience. Jour de repos. Il pouvait faire ce qu'il voulait à condition qu'il ne s'éloigne pas du sanctuaire. Mais il était connu que Milo n'écoutait jamais les ordres. Le jeune dévergondé adorait partir en aventures en emmenant avec lui son amis Aiolia. Tout ce qui était interdit, Milo le faisait. Le caractère taquin et rebel était connu de tous, les adultes le surveillaient donc régulièrement. Mais pour Milo qui avait vécu dans la rue peu de temps avant, ce n'était pas difficile d'échapper à la surveillance et quitter le sanctuaire, la nuit par exemple. Grâce à son caractère ouvert, Milo s'entendait avec a peu près tous les apprentis chevaliers d'or. Il se chamaillaient souvent avec DM qui ne cessait de le provoquer et de le taquiner. Milo se faisait une joie de le taquiner. Il aimait également beaucoup embêter les autres enfants. Par exemple en cachant les brosses et shampooings d'Aphrodite, piquant la peluche de Shaka, tirant les cheveux de Mu pour le faire crier, il les trouvait les deux derniers trop calme. En revanche, il laissait Aldébaran tranquille, il le trouvait trop impressionnant. Milo faisait également moins son malin vers Aioros et les jumeaux, ses ainés. Mais son coups de coeur fut le dernier venu. Un jeune garçon destiné à devenir le chevalier d'or du Verseau : Camus. L'enfant était quelqu'un de calme, posé mais froid. Il ne parlait pas beaucoup, s'isolait, plongé dans des bouquins qui avaient l'air bien compliqués. Milo était fasciné par la froideur et le caractère renfermer du garçon. Il ne le voyait jamais sourire, toujours concentré dans ses études. Le futur scorpion s'était lancé un défit : faire sourire l'enfant. Un autre point qu'il aimait beaucoup en Camus était qu'il était le seul à ne pas trop le réprimander lorsqu'il faisait des bétises. En fait ... il l'ignorait. Mais il valait mieux se faire ignorer que disputer !! Mais Milo voulait absolument devenir ami avec lui. Ca devenait une obsession. Il se disputait souvent avec Aiolia à ce sujet. Mais lorsque Milo voulait quelque chose, il l'obtenait toujours !! Un soir, DM embêtait Camus. Il lui avait piqué son livre et le forcait à sauter pour le récupérer. Mais DM était beaucoup plus grand. Milo s'était fait un plaisir de sauter sur le futur Cancer et de se battre « héroïquement » avec lui. Il s'en sortit avec quelques « blessures de guerre ». Après avoir laissé DM partir, il donna le livre à Camus. D'après Milo, le Verseau avait été sous le charme de son graaaaand couraaaage et maintenant il le considérait comme son sauveur, comme son prince. Il irait jusqu'à lui confier sa vie !!!!!!! ..... Bon la vrai version était que oui, Camus avait été surprit de l'intervention de Milo et qu'il voulait bien tenté d'être son ami. Depuis ce jour, Camus et Milo étaient inséparable. Milo, harceleur professionnel suivait Camus de partout, passant tous les instants avec lui à lui parler sans s'arrêter de choses sans importances, de son entraînement, des derniers potins du sanctuaire, des ses dernières bêtises et pleins d'autres choses. Généralement, Milo faisait la conversation pour deux. Puis peu à peu, Camus se confit à lui. D'après Milo, Camus le considérait comme son meilleur ami, la personne en laquelle il avait une confiance absolu, la personne qui serait toujours la pour lui, qui ne le quitterait jamais. Ce qui était sûrement vrai. Du moins c'est ce que pensait les deux amis. Car ce qu'ils n'avaient pas prévu c'est que certains apprentis changèrent de camps d'entraînement. Milo resta au sanctuaire mais Camus partit pour la Sibérie. Milo fut abbatu pendant longtemps. Camus lui manquait énormément. Mais du coup, il m'éttait beaucoup plus de puissance dans ses entraînement à cause de la colère qu'il ressentait.


Chap III : Le chevalier d'or du Scorpion

Quelques années plus tard, Milo devient enfin le chevalier d'or du Scorpion. Un chevalier accomplit au service du sanctuaire. Milo avait gardé son caractère jovial, il était toujours rebelle mais il avait un sens de la justice plus prononcer. Il fera tout pour défendre les personnes qu'il aime, pour protéger la déesse Athéna. Il exécutait les ordres du grand pope aux pieds et à la lettre, allant même jusqu'à commettre des meurtres. Il faisait partit des assassins du sanctuaire. Mais en dehors du travail, il redevenait le Milo que tout le monde connaissait. Un rebelle qui aimait provoquer et embêter son monde. Un jeune homme toujours joyeux et rieur. Un frimeur et un dragueur. En effet, Milo avait eu plusieurs relations, pas bien sérieuse, mais il avait beaucoup de charmes malgré ses défauts et son insouciance, et il savait s'en servir. Il était un grand gamin mais quelqu'un de charmant. Cependant lors de ses relations physiques, il lui manquait quelque chose, de l'amour. Depuis tout petit son coeur était figé en lui, dans une prison de glace. Son coeur n'appartenait qu'à une seule personne : Camus. En effet, il pensait toujours à lui, constamment, jours et nuits. Lors de sa première relation charnelle, il avait même prononcer le nom de Camus. Si Milo en avait beaucoup rit, ce n'était pas le cas de son partenaire ! Milo se demandait si Camus pensait à lui ? S'il l'avait oublié ? S'il avait quelqu'un dans sa vie ?

Puis un jour, Camus revient. En le voyant, Milo avait sentit tout son corps frissonner, ainsi que son coeur battre de plus en plus vite. Il était heureux. Il retrouvait son meilleur ami. Evidemment, la première réaction du scorpion fut de lui sauter dans les bras et de le serrer fort contre lui, ne cachant pas sa joie de le retrouver. Mais Camus ne répondit pas à son geste affectif. Milo en avait été un peu blessé. Bien sur Camus avait toujours été quelqu'un de distant et froid mais tout de même, voilà des années qu'ils ne s'étaient pas vu. A croire qu'il n'était pas heureux de l'avoir retrouvé. Camus se montrait encore plus froid que d'habitude et Milo mit beaucoup de temps avant de l'apprivoiser de nouveau. Mais leur amitié ne c'était pas éteinte, elle était revenue normalement. Les deux amis étaient de nouveau proche mais Milo comprit bien vite que des relations amoureuses n'interessait pas le Verseau. C'est du moins ce qu'il s'était mit dans la tête, vu la froideur du chevalier et au fait qu'il ne réagissait pas à ses avances. Alors le bleuté continua de faire comme il avait toujours fait, draguer d'autres personnes, ayant de nouveau des relations sans amour. Car jamais il n'aimerait quelqu'un comme il aime Camus.

Des années passèrent. Les deux étaient toujours aussi proches mais ça n'allait pas plus loin. Bien que Milo avait revu tous les apprentis maintenant devenu chevaliers d'or, il n'était pas ami avec tout le monde. Certaines personnes avaient bien trop changer.

Puis la bataille du sanctuaire commença. Milo avait bien en tête de défendre Athéna et le Grand Pope coûte que coûte contre ses chevaliers de bronze. Mais quelque chose chagrinait Milo. Il s'agissait de Hyoga, le disciple de Camus. Ils étaient ennemis. Il se doutait que ceci devait être dur pour son ami. Enfin de compte, la vérité éclata. La trahison de Saga, la vrai raison de la mort d'Aioros, l'assassinat du grand pope, la véritable Athéna. Mais cette guerre ne fut pas sans pertes. Certains chevaliers d'or avait perdu la vie. DM, Aphrodite, Saga, Shura ...... et Camus. Camus, son Camus. Son meilleur ami. L'homme qu'il aimait n'était plus. Milo avait sentit son coeur se craquer. C'était impossible. Son Camus ne pouvait pas mourir. Et pourtant, il avait assister à l'enterrement. Milo continua de protéger le sanctuaire, mais il n'avait plus aucune volonté de vivre. Il fut complètement détruit, anéantit par la disparition de l'être aimé. Mais il ne voulait pas pleurer. Milo était quelqu'un de fort psychologiquement. Même à la mort de ses parents il n'avait pas pleuré. Il ne devait pas. Les autres chevaliers d'or qui restaient s'inquietaient pour Milo. En effet le scorpion ne riait plus, ne parlait presque plus, ne mangeait pratiquement plus. Il avait perdu toute sa joie de vivre, se laissant mourir peu à peu. Il n'avait pas eu le courage de remettre les pieds dans la maison du Verseau. Ce n'est qu'un mois après la disparition de Camus qu'il entra dans sa demeure. Sous le choc et l'émotion en revenant dans ce lieu où il avait l'impression de revoir Camus, pour la première fois, il craqua, se mettant à pleurer, à sangloter. Après un long moment il finit par se calmer.

Puis un jour, il se reprit en main, bien que la blessure de son coeur ne se refermerait jamais. Il ne devait pas oublier son devoir, protéger le sanctuaire et Athéna. L'ulltime guerre se préparait. Ils allaient affronter Hades. Mais quelle fut la surprise de Milo en s'appercevant que les chevaliers d'or décédés avaient retrouvés la vie et étaient devenu des spectres d'Hades. Ils voulaient la tête d'Athéna. Milo se sentit blessé, souffrant, trahit. Ce n'était pas possible. Camus n'avait pas pu les trahir. Il se tompait, ce n'était pas lui ! Et pourtant, son cosmos, il pouvait le reconnaître parfaitement. Mais ce fut encore pire. Ils avaient tué Shaka, un des leur !!! Ils avaient osé faire ça. Milo, qui pourtant avait pardonné la traitrise de Kanon en le lui faisant subir toutes les éguilles écarlates avant l'Antares, ne pouvait pas pardonner ceci. Saga, Shura et Camus avaient utilisés l'attaque interdite, l'Athéna Exclamation contre Shaka. Ils n'étaient plus considérés comme des chevaliers d'or. Ils avaient perdu toutes gloires et respect. Ils n'étaient plus rien, rien du tout. Milo ne pouvait pas rester dans son temple à attendre que les choses se passent. Toujours aussi impulsif, il décida de se rendre au temple de la Vierge. Milo bouillonna de rage en voyant Camus. Il était dans un état épouventable, proche de la mort, mais il s'en fichait, il voulait le faire souffrir, comme lui il souffrait maintenant; Comment avait-il pu les trahir, LE trahir ??!!! Milo était dégouté, blessé et écœuré ! A leur tour, Aiolia, Mu et lui même, ils utilisèrent l'Athéna Exclamation, acceptant de perdre leur statue de chevalier, acceptant l'humiliation de leur actes. Suite à la contre attaque des renégats et à l'intervention des bronzes, le temple fut complètement détruit. Athéna leur demanda de lui apporter les renégats. Elle sacrifia sa vie. La colère de Milo ne fit qu'acroitre et il tenta d'étrangler Camus avant de le lacher.

Des heures plus tard, devant le mur des lamentations, Milo fut soulager de savoir que tout ceci n'était qu'une mise en scène pour qu'Athéna aie son armure. Camus et les autres ne les avaient jamais trahis. L'amour qu'il éprouvait pour Camus revient d'un coup. Mais il ne pouvait se pardonner d'avoir levé la main sur lui. Jamais il ne se le pardonnerait. De toute façon, ceci n'avait plus d'importance. Les 12 chevaliers d'or sacrifièrent leur vie pour la gloire d'Athéna et des Bronzes contre Hades. L'avenir étaient en leur mains et Milo avait confiance en eux. Seulement, ne se pardonnait pas le geste qu'il avait eu envers Camus, il ne mouru pas en paix ! Pour lui c'était la fin ! Il ne se doutait pas que les dieux allaient lui donner une nouvelle chance, une nouvelle vie.
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Milo du Scorpion (TERMINÉ !!)   Dim 11 Juil - 9:43

Tu es VALIDE chevalier du scorpion
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Milo du Scorpion (TERMINÉ !!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Milo du Scorpion (TERMINÉ !!)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 19 - Milo du Scorpion, OCE
» Temple du Scorpion (Terminé 100 %)
» 08 - Milo du Scorpion
» Un Scorpion dans la place !
» Vos impressions sur Milo du Scorpion EX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gold Saint Yaoi :: Archives-
Sauter vers: