forum yaoi consacré a st seiya NC-17
 
AccueilAccueil  PortailPortail  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un prêté pour un rendu.

Aller en bas 
AuteurMessage
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Un prêté pour un rendu.   Mar 15 Juin - 2:53

Je revenais au temple du Verseau, fatigué, mais la mine joyeuse. J'avais terminé le livre que j'avais emprunté à Camus depuis quelques jours -il ne m'avait pas fallut plus d'une après midi pour le terminé et je ne voulais pas revenir trop vit embêter mon voisin de palier- mais mes crises d'insomnies étaient revenues et m'en faisaient voir de toutes les couleurs... Je n'arrêtai pas de faire des cauchemars... Toutes les nuits, inlassablement.
Mais je tenais bon, comme d'habitude. Aphrodite souriant, Aphrodite rieur, Aphrodite solitaire... Aphrodite ... Aphrodite essaie d'exister...
Je secouai la tête pour chasser ces idées déprimantes. Allez un autre pas vers.... une entente cordiale? Avec Camus... Allons y...
Je levai le poing et en frappait rois fois la porte du onzième temple. Le Premier Homme à la main, en parfait état, accolé à un de ses petits frères "les Thanatonautes" de Weber. Je savais qu'il lui plairait, pas seulement parce qu'il était français mais parce que ce livre remettait en cause des convictions essentielles sur les valeurs en voie au"Paradis". Un intellectuel tel que Camus ne pouvait qu'apprécier la réflexion philosophique de cet ouvrage, sans forcément y adhérer.


Dernière édition par Aphrodite le Mar 15 Juin - 4:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Mar 15 Juin - 4:03

Je suis en train de préparer mon déjeuner lorsque j'entends frapper à ma porte.Je lève la tête vers l'horloge de ma cuisine.Il est 11h45.Qui peut bien me rendre visite à cette heure?Peut-être un de ceux dont j'ai sentit la présence ces derniers jours...Aioros?On se connait à peine mais qui sait...Shaka?Pourquoi pas...après tout,on aimais à discuter spiritualisme et philosophie,autrefois...cela dit,notre dernière rencontre a été loin d'être cordiale...Saga?Je ne voit pas non plus de raison à sa venue mais elle ne me dérangerait pas.C'est en poursuivant ma réflexion que j'atteinds la porte de mon temple et l'ouvre pour découvrir...Aphrodite...Fantastique...Le seul Gold Saint ressuscité que je ne veux pas voir!Je lui lance tout de même un regard interrogatif.
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Mar 15 Juin - 4:28

Ouah quel enthousiasme... Pas que je m'étais attendu à ce qu'il me saute au cou et qu'il me fasse l'amour sur les marches de sa maison -ce qui lui aurait d'ailleurs valut un ticket aller simple pour le tartare ceci dit- mais quand même... Je ne savais pas moi... il aurait put... hmmm... dire "Bonjour Aphrodite!". Bon laisse tomber Aphy, t'es fatigué c'est pour ça que tu le prends mal.
Je respirai un bon coup, reprenant le sourire amical et chaleureux que j'avais perdu face à cet accueil... hmmm Sibérien? je lui montrai les livres que je tenais à la main.


- "Je viens te rendre ceci, comme convenu. Et je suis tombé sur celui là l'autre jour, en allant à Athènes, je me suis dit qu'il t'intéresserai surement."


J'adoptais un air humble et peu assuré, genre "je me suis permis, j'ai peut être fait une bêtise" tout à fait calculé, mais parfaitement crédible... Même Death Mask s'y laissait prendre alors qu'il le connaissait par cœur! Et je laissais notre glacier national nous faire l'honneur de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Mar 15 Juin - 5:25

Ah,il me rend mon livre.C'est parfait comme ça,on aura plus à se voir....Quoi?Il me prête un livre?"Les Thanatonautes",j'en ai entendu parler...Il parait que c'est un bon livre...oui mais...Je n'ai pas envie d'accepter un livre prêté par Aphrodite...Il pourrait prendre ça comme un geste amical et je n'ai pas envie d'être amical avec lui...D'un autre côté,je ne veux pas non plus être malpoli en le refusant ouvertement.Bon,je n'ai qu'à mentir.Je jette un rapide regard sur la couverture,et dit d'une voix froide:

"Merci mais,je l'ai déjà lu."

Oui,c'est crédible.Après tout,je suis connu au Sanctuaire comme un bibliovore.Je peux très bien l'avoir déjà lu.
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Mar 15 Juin - 5:36

Je ne savais pas ce que j'avais ce jour là, je ne suis pourtant pas hyper sensible, mais la tension qu'il imposait entre nous me faisait monter la moutarde au nez. Il hésita un instant, jaugea le livre. L'étincelle qui aurait du indiquer qu'il connaissait déjà ce livre aurait du briller en arrière plan de son regard.. et là rien... Ce fut donc avec étonnement que je l'entendis me dire que c'était le cas. Je ne voulais pas l'accuser de mentir, cela aurait été puéril et surtout je serais en position de "faiblesse", ce qu'il pourrait retourner contre moi.
Je m'imprimai donc un sourire triste et , mimant le courage de celui qui ne se départit pas de son intérêt je lui lançai:


"et qu'as tu pensé du personnage de Trévis? Je 'avoue que j'ai du mal à comprendre comment un être aussi ambiguë peut se révéler un héros aussi captivant..."

Il n'y avait aucun "Trévis" dans ce livre, ni dans aucun des livres de Werber d'ailleurs. C'était définitivement un piège mais je voulais en avoir le cœur net.
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Mar 15 Juin - 6:04

Et m...J'aurais du y penser à ça...Évidemment que sachant que je l'ai lu,il me demanderais mon avis sur le sujet...Bon,comment nous sortir de cette impasse?Soudain,une odeur me rappelle ce que j'étais en train de faire lorsqu'il est arrivé.Ah,je crois avoir une idée.Je répond d'une voix toujours aussi froide:

"Je ne peux pas discuter maintenant.J'ai un repas sur le feu qui m'attend."

Sur ces mots,je reprend mon livre,sans douceur mais sans brusquerie non plus et m'apprête à retourner dans mon temple.
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Mar 15 Juin - 6:42

Ah cette fois c'est clair il m'a menti! c'est la seule raison pour laquelle l'embarras avait dut le saisir. Et oui mon cher Camus, je suis quand même le serpent de la chimère, l'assassin du Pope. Je suis équipé d'un détecteur de mensonge... Mais pourquoi avoir menti sur quelque chose d'aussi insignifiant? J'avais envie de frapper du pied par terre et de lui envoyer le bouquin à la figure!
Ah ouais il avait quelque chose sur le feu? C'était quoi cette fuite nullissime! même Milo l'aurait pas sortie tiens! Il se retourne pour rentrer dans son temple, je le suis et je ferme la porte derrière moi. Je ne suis pas idiot au point de lui faire un scandale devant sa pore! et si quelqu'un passait et nous entendait?


- " C'est quoi ton problème, Camus?"

J'étais adossé à la porte fermée, les bras croisés sur mon torse, et je tentais de contrôler la colère qui voulait transpirer dans ma voix. Ne soyons pas agressifs, ça ne servait à rien pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Mer 16 Juin - 2:13

Je l'entend rentrer derrière moi et je me retourne prêt à lui dire ce que je pense de son intrusion lorsqu'il me prend de court.Un problème,moi?Qu'est-ce qu'il veux dire par là?Je répond en levant un sourcil sceptique:

"Un problème?De quoi parles-tu?"

Je me redresse et croise mes bras sur ma poitrine pour lui faire clairement comprendre que je n'apprécie ni son intrusion ni son ton clairement agressif alors qu'il se trouve chez moi.L'image d'un animal défendant son territoire me traverse l'esprit mais je secoue la tête pour chasser cette idée saugrenue et fixe mon regard sur mon "invité",attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Mer 16 Juin - 2:51

Non mais il me prend pour un idiot en plus? Il croit que je ne remarque pas que derrière son habituelle froideur il y a du dégout et du mépris? Ses bras croisés et son attitude défensive me fait penser qu'il défend son territoire, ça m'arrache un petit sourire suffisant. Ça ne m'impressionne pas, s'il faut en venir au plateau animalier, je suis un fauve. Je chasse, je ne suis pas chassé. On a beau m'appeler "le serpent de la chimère", je n'ai rien d'un reptile rampant qui rentre dans son trou au moindre problème. Au contraire, la meilleure des défenses était l'attaque. C'est un principe que j'ai acquis il y a bien longtemps.

- " Ne crois pas que je ne perçois pas le mépris qui transpire de on regard quand il se pose sur moi. Je ne pense pas t'avoir fait quoi que ce soit qui mérite un tel dégout! Si tu as quelque chose à me reprocher dis le moi! ne joue pas les lâches en te dissimulant derrière tes airs froids et tes silences!"

Je ne pensais évidemment pas que Camus soit un lâche, mais cette maigre insulte allait, je le savais, le vexer suffisamment pour qu'il daigne entrer dans la danse. Puisqu'il y a un abcès, autant le crever maintenant, peut être n'y a t'il là qu'un mal entendu regrettable.
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Mer 16 Juin - 9:48

Moi,un lâche?Comment oses-t-il me dire ça lui qui a des années durant préféré la facilité et obéit à Saga au lieu de dénoncer ses infamies.Il y a bien un lâche dans cette pièce mais ce n'est pas moi et je le lui fait rapidement comprendre:

"Tu me traite de lâche?Quelle hypocrisie Aphrodite des Poissons!Tu devrais plutôt assumer tes défauts que de les rejeter sur les autres!"

Extérieurement,je conserve une parfaite maîtrise de moi mais intérieurement,je bouillonne de l'impudence de cet être servile.
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Mer 16 Juin - 10:00

- " Assumer? j'assume tout ce que je suis! ce n'est pas moi qui ai besoin de me montrer suffisant avec les autres pour combler mon manque de confiance en moi! Et puis vas y, explicite donc! je suis curieux de savoir ce que le grand, le froid, le droit et le terrible chevalier du Verseau a à me reprocher.... hmmm voyons voir... Serait-ce ma vanité?.... ma réputation de catin?.... Mon instabilité psychologique?.... Mes méfaits à la solde du Pope?.... Mes mauvaises fréquentations?... je peux continuer la liste assez longtemps, vu que personne n'est cohérent sur ma vile personne!"

J'avoue que je suis assez surpris qu'il ne se soit pas énervé d'entrée de jeu, je pensais pourtant avoir visé juste, tant pis! changement de tactique. De toute façon, quelque soit ce qu'il me reproche j'aurai toujours de quoi répliquer. Je sais et j'assume tout ce que j'ai fait dans ma vie au sanctuaire. Parce que je sais pourquoi je l'ai fait, et mes raisons, si elles ne justifient pas tout, elles expliquent au moins mon comportement.
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Sam 19 Juin - 9:36

"Là,c'est toi qui te trompe,Aphrodite!!Je n'ai que faire des rumeurs et c'est bien la dernière chose sur la quelle je me base pour juger quelqu'un.Pour moi,seuls les actes comptent et c'est là qu'est mon "problème" envers toi.Je ne comprend pas comment tu as pu,en sachant que Saga était un usurpateur et un meurtrier,lui obéir comme un gentil toutou!Tu as été un traitre à Athéna!Comment veux-tu que je me comporte avec toi?Que je t'accueille gentiment en faisant comme si ces treize années de traitrise n'avaient pas existé?Désolé,je ne peux pas!"
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Sam 19 Juin - 9:53

Ouah ... Mais c'est un monologue! Je ne l'avais jamais entendu parler aussi longtemps... Bon a part pour engueuler le cygne... et encore! Bon au moins maintenant je sais où se situe le problème. Mon attitude change. Je décroise les bras, mes épaules retombent de façon détendue, je laisse mon agressivité de côté. Je peux tout à fait comprendre qu'il ne cautionne pas mon attitude de l'époque.

- " Tu ne connais pas toute l'histoire.... d'ailleurs personne ne la connait jusqu'au bout. Même Saga, je ne suis pas sûr qu'il sache vraiment pourquoi Death Mask et moi l'avons suivi. En tout cas pour ma part, je ne me considère pas comme un traitre même si, si on se réfère aux faits stricts, j'en suis un... J'ai agis tout d'abord sans savoir, comme vous tous. Saga n'a pas pris le pouvoir en me convoquant le lendemain pour me dire "ah au fait! j'ai tué Shion! ça vous gène?". Ça c'est fait autrement."

J'ai conscience que je ne dis pas tout, même si je ne mens pas, je ne peux pas raconter le début de l'histoire à Camus.... Je ne peux pas lui dire pourquoi j'avais besoin de rester près de Saga... Plus parce que ça reviendrait à dire que j'accepte ce qui c'est passé que parce que j'ai peur qu'on l'apprenne, d'ailleurs...

- " J'ai suivit Saga pour .... C'était important pour moi. J'avais mes raisons et même si elles n'allaient pas dans le sens de notre déesse, je ne les considère pas comme traitresses."


J'ai beaucoup de mal à essayer de lui faire comprendre sans en révéler trop... ou pas assez... Mais je suis en terrain glissant et s'il finit par me poser trop de questions.... j'aviserai à ce moment là
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Lun 21 Juin - 5:26

Ben tiens!!Il a des raisons....raisons personnelles,je suppose qui font qu'il ne me dira rien...Pas que je ne le crois pas...c'est peut-être vrai après tout mais à mes yeux,ce n'est pas suffisant pour justifier un tel comportement...Il aurait pu,je ne sais pas moi...faire semblant d'obéir à Saga et le dénoncer discrètement.J'aurais été le premier à le croire vu que déjà,à cette époque,j'avais quelques doutes sur le Grand Pope,même si je ne me doutait pas qu'il y avait une telle usurpation.Mais non,il a fallut qu'il obéisse comme un petit chien-chien.Je montre mon scepticisme par une moue désapprobatrice et dit::

"Mouais...C'est peut-être véridique....mais insuffisant à mes yeux,Chevalier du Poisson...."
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Lun 21 Juin - 5:47

Je vois bien que même s'il conçoit que j'ai put avoir mes raisons, il ne me croit pas quand je lui dis qu'elles étaient "bonnes". Si je veux qu'il me crois je vais devoir tout déballer... Hors de question, il y a bien un moment où je trouverai le moyen de ne pas remonter tout l'histoire! Je ne sais même pas pourquoi j'essaie de me justifier, je pourrais partir et le laisse là dessus mais... Je ne sais pas pourquoi, peut être... Peut être que j'ai besoin que ça se sache après tout... Peut être que finalement... et cela malgré que je m'en défende, ça me pèse d'être un parias aux yeux de mes frères.... Encore que je me fiche bien de ce que Milo et Aiolia peuvent bien penser de moi, j'en pense autant d'eux ... Mais Camus... C'est quelqu'un que j'admire et que je respecte... Cela me fait mal de savoir qu'il me considère comme un renégat.... Peut être est-ce pour ça que je reste là, à chercher un moyen de lui faire comprendre, que je sais pertinemment que je ne trouverai pas, sans être obligé de me livrer à lui...

- " Si ça n'avait pas été Saga... Je n'aurais pas suivit..."

Cette phrase je l'ai soufflée, plus pour moi que pour lui à la base mais en cherchant ce que je pouvais dire, j'ai mis le doigt sur ça... Malheureusement ce n'était pas la meilleure chose à dire... Cela interpelle trop l'imagination, la curiosité pour me permettre la sécurité que j'essaie de conserver.
Inconsciemment, je me mets à jouer avec mes doigts... Repenser à tout ça pour trouver un moyen de l'éviter m'angoisse. Je mords doucement ma lèvre, en signe de réflexion tout d'abord, mais la pression de mes dents qui augmente sur ma chaire témoigne malgré moi mon trouble, mon embarras. L'idée de la fuie me semble soudain plus charmeuse qu'elle ne devrait l'être... Mais je ne suis pas Death Mask... J'ai suffisamment de contrôle sur moi pour empêcher mes jambes de se mettre en mouvement.


- "Saga... Certains d'entre nous... lui doivent tellement... Il nous tenait... Que ce soit par chantage, par l'illusion du poing démoniaque ou.... ou d'autres choses..."

Et les autres choses je les connais bien... Je calme ma respiration, essayant de garder le contrôle de mon corps et de mes esprits... Ce n'est pas parce que je ne suis pas spécialement équilibré que je suis obligé de l'afficher à tout le monde... Mon regard s'éteint, mes souvenirs trop présents empêchent mes yeux de briller, comme chaque fois qu'ils remontent...
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Dim 27 Juin - 5:41

Aphrodite...ou l'art de parler sans rien dire....Je vois bien qu'il est nerveux...Il cache quelque chose...mais comme je l'ai déjà dit,il y a peu de chance qu'il me le dise.D'ailleurs,je ne veux pas me mêler de sa vie privée.C'est juste que je suis curieux,curieux de comprendre pourquoi,même discrètement,il n'a rien tenté pour dénoncer Saga.Mon sens de l'éthique fait que je ne parviens pas à comprendre son comportement.

"Autres choses?Et quelles sont ces "autres choses" qui font qu'au lieu de te comporter en chevalier et essayer de déjouer les plans de Saga,tu t'est comporté comme un chien fidèle?"
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Dim 27 Juin - 6:15

Argh... piégé... Aujourd'hui j'ai lamentablement foiré ma tentative de diversion VDM.
Nan mais là je suis bien dans la merde quand même, il faut avouer. Comment je vais m'en sortir... j'ai envie d'échapper un rire nerveux et crispé mais je le retiens à temps. Pas la peine d'effrayer Camus à coup de rires de psychopathe en proie au doute hein... ce serait dommage. J'ai l'impression que j'ai des fourmis dans les joues et les tempes, comme si mon sang avait cessé d'irriguer mon visage. Ah non! Ce n'est pas le moment de pâlir... en plus je suis suffisamment blanc de peau comme ça! Pas envie de ressembler à un mort vivant. Je respire profondément, essayant vainement de me redonner contenance.

«  Je ne v... »

Mais ma tentative de changement de sujet est étouffée dans l'œuf par son regard de glace... en temps normal j'imagine que je ne me serais pas dégonflé comme ça... mais la fin de ma phrase disparaît sur mes lèvres, qui bougent à peine alors que plus un son ne sort. Les mots meurent doucement alors que je sens pointer la résignation... J'aurai essayé de me battre... je n'y serais pas arrivé... Un peu comme pendant la bataille du Sanctuaire où, trop meurtri par la perte de mon ami Italien, j'avais laissé ma concentration s'effilocher. Je ne dis pas que j'aurai gagné, ils avaient Athéna de leur côté, cela paraît presque impossible que nous puissions vaincre... Mais Andromède n'aurait pas survécu... Décidément... On pourrait se demander comment je suis devenu chevalier d'or avec cette volonté si... Véhémente.

«  La reconnaissance... Par exemple... est un moyen sûr de s'attirer les grâces les plus inespérées.  »


Je baisse les yeux sur mes chaussures et je souffle, à peine audible, une phrase que j'aurai préféré n'avoir jamais à dire, même seul enfermé chez moi. La porte ouverte à la reconnaissance de tout ce qui c'était passé.

- « Je dois à Saga... bien plus que la vie... »
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Dim 11 Juil - 3:23

C'est moi où il est nerveux?Je ne suis pourtant pas si impressionnant...enfin,pas plus que d'habitude...Pour qu'il soit si nerveux,il faut qu'il aie quelque chose à cacher...d'un côté,je ne veux pas me mêler de sa vie privée mais de l'autre,j'ai besoin de savoir ce qui a pu le pousser à préférer Saga à notre Déesse:

"Au point de trahir Athéna?Et puis,je ne vois pas ce qui pourrait être plus précieux que la vie,encore moins que la vie d'une déesse!"
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   Lun 12 Juil - 5:10

J’ai besoin de m’asseoir. Si ça continue je vais me sentir mal. D’ailleurs la bile me retourne l’estomac. Je soupire… résigné… Quitte à dire quelque chose autant tout dire. Je m’assure de mon cosmos que personne ne viendra nous déranger, mais chaque chevalier est à sa place et n’a pas l’air d’en bouger. Je jette un regard contrit à Camus puis baisse les yeux sur le sol et, sans solliciter son autorisation, je vais m’installer dans un des fauteuils de la pièce.

« J’aimerais… enfin… Je voudrais vraiment que ce que je vais te dire reste strictement entre nous… Personne n’est au courant… Pas même Masque de Mort… Il n’y a que Saga et moi… et encore je ne suis pas sûr qu’il sache que c’est pour ça que je l’ai suivit… »

J’attends son approbation. Je ne commencerais pas sans l’avoir… Je sais qu’il n’est pas le genre de personne à aller crier ce qu’on lui confie sur les toits, mais cette promesse, je le sais, me donnera assez de courage pour formuler tout haut ce que je n’ose pas penser tout bas.

«  Pour commencer… J’ai toujours de la famille en vie… ça n’a rien à voir mais ça a commencé comme ça. Mon père me détestait profondément, il me battait régulièrement… Lorsque ma mère est morte il a décidé de me tuer. »

Je laisse un silence… était-ce réellement nécessaire de raconter ça ? non… absolument pas. Les raisons de mon père ne regardent pas, je ne vais donc pas expliquer le pourquoi du comment, d’autant que ça n’a rien à voir avec ce qui suit. Je ne remarque même pas si Camus est resté planté là où il était où s’il s’est à son tour installé.

« Il haïssait cette « lumière » que je produisais lorsque j’essayais de me défendre contre lui mais à quatre ans, même avec un cosmos on ne fait pas grand chose… Il m’a emmené loin du village où nous vivions, en rase campagne. Là il m’a battu à mort et il m’a abandonné dans la neige. Je ne sais pas exactement combien de temps je suis resté là… je ne sais pas non plus comment on m’a retrouvé… mais à la réflexion… j’aurai préféré qu’on me laisse crever là bas. »

Je m’étonne moi même du manque flagrant de sentiment que je puise dans cette déclaration. C’est vrai… Malgré la vie que j’ai à présent, en tant que serviteur d’Athéna, entouré de mes frères et de mes amis. Malgré l’amour que je peux porter à DeathMask et à Saga… Malgré la sympathie que j’éprouve pour Milo, Camus, Mü, Aldébaran, Shaka… J’aurai voulut mourir là bas pour de bon…

-«  Je me suis réveillé plusieurs semaines plus tard dans un endroit que je ne connaissais pas… J’ai su plus tard que j’étais dans le nord ne la Suède mais ça ne m’importait pas beaucoup à l’époque. Deux hommes étaient chargés de s’occuper de moi, il m’ont remis en état jusqu’à ce que je sois au mieux de ma forme… Et c’est là que le cauchemar a commencé… Ce que je croyais être plus ou moins un orphelinat… c’était… c’était un réseau de prostitution pédophile… C’est là bas que Saga est venu me chercher Camus… Tu n’imagine pas ce que c’est à tout juste cinq ans de devoir subir toutes les lubies de ces malades… En plus… comme je me battais contre ça, que je recommençais avec ma « lumière »… On m’a drogué quotidiennement… et cela pendant près de huit mois… »

Je n’arrive pas à croire que ça sort… Les larmes aussi voudraient sortir…elles attendent au bord de mes yeux la permission de couler à flot. Je me souviens du jour où, me débattant contre un homme qui faisait tout pour me faire pleurer… je m’étais promis de ne plus jamais donne cette satisfaction à quiconque. Ma voix est de plus en plus basse. Mais je parle si lentement que Camus m’entend parfaitement où qu’il soit dans la pièce. Je ne pleurerai pas. Non. Je ne pleurerai plus.

« Camus… tu ne peux surement pas comprendre ce que le jour où Saga est venu me chercher représente pour moi… Une fois ils ont oublié de me droguer, j’ai réussit à faire exploser mon cosmos au point de tuer l’homme qui était là pour moi… Ils m’ont jeté dans les caves… Ils m’ont laissé là… en manque de leur merde, sans me nourrir ni me donner à boire en attendant que je crève… Au bout de trois ou quatre jours Saga a ouvert la porte et il m’a sorti de là… Il m’a emmené avec lui… Il a promis que personne ne me ferai plus aucun mal et… malheureusement c’est arrivé à nouveau lorsque je suis parti loin en entrainement avec mon maître… Il s’est toujours assuré que je sois en sécurité près de lui… Alors … Quand j’ai su qu’il n’était pas mort… qu’il avait pris la place du Pope… Je lui ai juré fidélité… Je veux continuer de le suivre… encore aujourd’hui… »

Ma voix c’est éteinte. Quelques mots se forment sur mes lèvres mais ma gorge serrée ne laisse plus aucun son sortir. J’ai presque tout déballé… Ce qui reste à dire ne concerne pas Camus. Ca ne concerne personne d’autre que moi. Ma ligne de conduite… Mes convictions… Saga ne le sait pas, personne ne le sait. Et personne n’a besoin de savoir. Nous avons tous notre ligne de conduite et nous respectons celle des autres je crois…

Je ne lève pas les yeux vers Camus… J’ai trop peur de rencontrer le dégout ou la pitié dans ses prunelles sombres. Mon cœur me serre, mes jambes et mes lèvres tremblent, ma gorge est sèche et douloureuse. J’ai du mal à respirer. Mais je reste impassible. Hormis mes légers tremblements et ma voix qui s’éteint dans la douleur, rien ne trahi l’abomination que je suis entrain de revivre. J’espère que cette fois Camus à compris… j’aimerais éviter les détails de ces huit mois de captivité si possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un prêté pour un rendu.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un prêté pour un rendu.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BEST CONFIGURATION POUR UN RENDU OPTIMAL!!!!!!!!!!!!!!!
» pour un rendu naturel au flash
» Eclairage studio continu ou flash?
» tz10 mieux que tz20?
» Quel tissu pour quel rendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gold Saint Yaoi :: Archives-
Sauter vers: