forum yaoi consacré a st seiya NC-17
 
AccueilAccueil  PortailPortail  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [F] Aède itinérant du sanctuaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [F] Aède itinérant du sanctuaire   Lun 28 Mar - 7:22

Nom de votre personnage : Orphée (ou Orpheus)

Date de naissance : 15 novembre
Age : 22 ans (au moment où il va chercher Eurydice aux Enfers)
Taille : 173 cm
Poids : 60 kilos

Pays d'origine : Grèce
Groupe sanguin : A
Dieu protecteur : Athéna (<_<)
Rang : Chevalier d'Argent

Attaques :

Death Trip Serenade
Stringer Nocturn
Stringer Fine

Ses rivaux : Pharaon et Sorrente (en référence aux Argonautes)

Caractère :

Avant les Enfers : Normalement (lol)

Ce Chevalier tranquille et pondéré ne peut se départir d'une certaine joie de vivre et d'une curiosité à toute épreuve. Sa curiosité peut d'ailleurs, parfois lui causer du tort quand elle sort du cadre intellectuel. Comme ses pairs, il est loyal, sincère dans ses paroles et ses actes, rien ne peut entamer sa dévotion à une cause qu'il estime juste... Sauf à part peut-être... le chocolat. (XD).
Orphée est quelqu'un d'intensément vivant, même si ses émotions se dissimulent derrière un doux sourire, ce sont elles qui vont rendre son cosmos instable, donc la musique va lui permettre de canaliser son hyper activité... Sinon gare à l'effet boule de neige. (vous savez c'est comme les hamsters XD). C'est pour cela qu'on sait de lui qu'il a une très grande maîtrise de sa cosmo énergie.

Par conséquent on lui a déjà reproché de ne vivre que pour la musique. Mais seulement parce qu'elle entretiendrait chez lui une certaine naïveté. C'est un mélomane qui a un don quasi divin et qui a donc la tête à moitié dans les étoiles.
Évidemment utopiste et épicurien, il aime participer aux expéditions pour chanter les exploits des protagonistes qu'il estime suffisamment valeureux. A cette époque Orphée pouvait améliorer la réputation d'une personne dans divers pays tout comme il pouvait mettre un point d'honneur à la détruire. (propagande Athéna vous connaissez ? XD)
Ce musicien chevronné est donc d'une tranquille exigence envers lui-même et les autres, car en ce qui le concerne, tout effort mérite récompense. Son air bon enfant est trompeur car sous ses silences se cache une écoute active et... sélective (XD). Il a conscience de son potentiel mais discret de nature, il va se concentrer sur des objectifs plus constructifs que de jouer les fanfarons.


Après les Enfers : un dépressif en cure de désintox u_u

Déjà meurtri par les deux morts d'Eurydice, on ne peut pas dire que ce séjour aux Enfers seyait à son teint. Il était discret ben là c'est limite transparent, il n'y aurait que sa musique, de prime abord, qui aurait survécu. Un vestige de ce qu'il était autrefois. Il n'a rien perdu de sa maîtrise, ni de son courage, mais il s'est égaré dans le temps. L'émulation des esprits le touche davantage que le contact physique, ainsi que la chaleur humaine qui le déstabilisent. Certes, dès lors qu'il se pare de son armure d'argent, il accomplit son devoir avec zèle, cependant l'influence du vide demeure en lui.
Il arrive encore à apprécier de jouer de la musique dans un environnement naturel, sous les rayons solaires, mais surtout il peut de nouveau manger du chocolaaat (XD)
Ce qui lui a manqué le plus lorsqu'il était aux Enfers : le chocolat (XD).

Résumé caricatural : Sous ses dehors absents et apaisés, il a l'humeur d'une femme enceinte qui passe du rire aux larmes pour un rien sauf qu'étant un mec qui a sa fierté de Chevalier quand même, il ne pleure pas ^^. Bon sa fierté et surtout sa dose de chocolat. Il est pris dans plusieurs phases de deuil qui l'ont amené, à non plus chanter l'amour hétéro (qui lui rappelle trop le sien perdu) mais là pédérastie (dans la mythologie ce serait à lui qu'on devrait le YAOI XD). C'est un adepte de la propagande et il est long à la détente.


Physique :

Je n'invente rien vous avez vu les bombes qu'il y a parmi les Gold, les Juges, les Dieux et j'en passe, bon u_u.

Il se caractérise par une démarche nonchalante et féline qui vient contraster avec la lourdeur de l'armure d'argent. Toutefois, Orphée fait partie de ces Chevaliers qui sont davantage rompus au combat à distance et mental que rapproché. De ce fait sa silhouette gracile, aux membres déliés, est portée sur la défense et dotée d'une grande agilité lui permettant d'esquiver les coups physiques. Il répugne le recours à la brutalité et à l'indélicatesse mais sa frappe n'en demeure pas moins puissante. Son arme redoutable reste la lyre et ce sont ses mains souples qui vont savamment se charger de l'offensive. Du fait de la finesse de ses doigts et lors d'un de ses voyages, il a pu apprendre des techniques de massage (non non je ne relèverai aucun rapport avec Z..... XD).

Son visage ovale est serti de deux saphirs rêveurs et mélancoliques surplombés de fins sourcils dissimulés par une frange bleutée, qui elle-même va se prolonger en une joyeuse touffe de cheveux hirsutes, qui vont chuter sur les épaules du jeune homme. Un teint d'albâtre achève de complimenter un grain de peau velouté, un petit nez droit et des lèvres bien dessinées et quelques rougissements embarrassés par-ci, par-là.

Résumé caricatural : Un androgyne, un bleuet bishô yaoi ^^, Eurydice en fait tu n'étais pas au courant mais tu étais lesbienne XD.


Histoire :

Réminiscence I : Bidonville

Orphée a connu une enfance difficile car il ne parvenait pas à canaliser sa cosmo énergie qui se manifestait de façon chaotique sous le coup de ses émotions. Devenant un danger pour lui-même et les autres, il fit rapidement la connaissance de la solitude et de la marginalité. Ne comprenant pas lui-même cet état de fait, il en conclut que c'était de sa faute s'il ne parvenait pas à se contrôler.
Enfant des rues d'Athènes, son intérêt fut piqué par un homme jouant de la cithare, les cordes pincées trouvèrent un écho dans le cœur du garçon. Conscient de la curiosité qu'il avait suscité le musicien lui tendit l'instrument en lui expliquant le mécanisme. La rapidité avec laquelle, l'enfant maîtrisa la cithare, l'impressionna, il lui proposa de l'initier à d'autres aspects de l'Art. Avide, le gamin s'accrocha à son précepteur comme si sa vie en dépendait. Celui-ci lui fit comprendre que son enseignement devrait lui servir à un meilleur avenir et à ne pas le gâcher futilement.
Le jeune garçon se réfugia dans les Arts et plus particulièrement la musique (comme c'est original u_u). Elle seule était capable d'exprimer ses sentiments sans blesser autrui et elle était facteur d'attention générale.

Un beau jour, son professeur disparut sans laisser de traces, désemparé son élève fouilla dans les affaires laissées à l'abandon, espérant trouver un quelconque indice, il ne trouva qu'une lyre en bois de cèdre où se trouvait gravé un python. Elle semblait toute neuve même après des années d'utilisation. La considérant comme un héritage, il la prit avec lui pour en jouer près du sanctuaire de la déesse poliade, en gage de prière.
Le Grand Pope qui passait par là (oh quel hasard) vint à sa rencontre et attendit patiemment les dernières notes s'éteindre. Il indiqua sa présence à l'enfant absorbé, quelques minutes plus tôt dans son chant. Tout d'abord effrayé, il se défia de ce grand homme sombre, puis dans un sursaut d'audace lui raconta qu'il savait que cet homme enlevait des enfants et qu'il le dénoncerait (Saga enleveur d'enfants XD). L'instant de surprise passée, l'inconnu le convainquit de venir voir ces enfants prétendument enlevés.

Il lui expliqua leur destinée liée aux étoiles, leur devoir, leur futur de Chevalier, la sélection difficile et surtout le premier test qu'il venait de passer avec brio : utiliser sa cosmo énergie. Dubitatif le musicien en herbe montra son scepticisme et demanda à parler à ces enfants qui loin de le rejeter par peur, l'accueillirent dans leurs rangs. (oh c'est d'un kitch)

Réminiscence II : Adoubement sacré : Orphée de la Lyre et Eurydice

Son apprentissage fut source d'épanouissement relationnel et intellectuel pour le jeune prodige de la musique. Même étant arrivé à un âge tardif pour un entrainement de Chevalier, il parvint à canaliser son énergie de manière optimale et adéquate selon les situations. Cependant son caractère docile et pacifique servait de prétexte à certains de ses détracteurs jaloux, pour entamer sa résolution de devenir Chevalier. Peu soucieux de leurs affres il se consacra à composer pour ceux qui comptaient. Si ces enfantillages cessèrent lors de son adoubement en tant que Orphée de la Lyre, un des plus jeunes de sa génération, un fossé se creusa entre lui et un de ses amis qui désirait épouser la belle Eurydice et qui, comme toute tragédie grecque qui se respecte, n'avait d'yeux que pour le prodige.

Avant son adoubement et par égard pour son ami, il tenta de se défaire de ses sentiments mais sa lyre ne lui pardonna pas ce manque de sincérité et ne produisait que des sons discordants, il finit par abdiquer. S'il devenait Chevalier, il l'épouserait mais en attendant il garderait ses distances. C'est à ce moment qu'il comprit que son instrument était représentatif de sa propre âme et qu'il ne devait pas la ternir. Pendant cette période, il développa ses techniques et revint victorieux de combats qui lui assurèrent le titre d'Orphée de la Lyre. Il rencontra plusieurs Chevaliers d'Or qui avaient entendu parler de son don et qui l'avaient observé de loin.

Il préféra se fiancer à Eurydice afin de retarder l'échéance et de prouver sa bonne foi à son ami, de plus en plus rival, mais une fois encore sa lyre trahissait les transports de son cœur. Il ignorait que celui-ci fomentait déjà quelque sombre complot contre sa bien-aimée. Pendant un temps les deux amoureux roucoulèrent (oui désolée y a pas d'autres mots) à satiété puis la jeune femme mourut d'une morsure de serpent. Inconsolable Orphée... COUPEZ !!!

Tout le monde connaît la légende évoquée par Virgile, Ovide et un peu par Platon, tout le monde a vu/lu les SS (bravo une étoile du pyjama de Seiya XXDD), donc je ne vais pas m'éterniser sur le mythe.

Le fin mot de l'histoire :

Il revient donc à sa Déesse et doit reprendre goût à la vie elle-même après avoir été si longtemps aux Enfers. Comme par le passé, il voyage dans plusieurs régions en Grèce mais aime particulièrement se rendre à Delphes (Apollon Wink). Auparavant il a fait le vœu de rester éternellement fidèle à une seule femme : Eurydice. (Aller sans rancune Athéna XD)


Dernière édition par Orphée de la Lyre le Lun 28 Mar - 7:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: [F] Aède itinérant du sanctuaire   Lun 28 Mar - 7:31

Tu es validé Orphée
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [F] Aède itinérant du sanctuaire   Lun 28 Mar - 7:52

YAY merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [F] Aède itinérant du sanctuaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
[F] Aède itinérant du sanctuaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Itinérant ( sans abris )
» Maréchal ferrant itinérant.
» Pas de reseau 3G, forfait Illimytics 3G+, internet payant ou gratuit ?
» [SOFT] METROIDE : Calculer votre itinéraire du métro Parisien [Gratuit/Payant]
» Faut il être tolérant ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gold Saint Yaoi :: Archives-
Sauter vers: