forum yaoi consacré a st seiya NC-17
 
AccueilAccueil  PortailPortail  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's not so bad [PV Shura]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: It's not so bad [PV Shura]   Lun 21 Mar - 23:25

(J'ai écrit ce post en écoutant "Thank You" de Dido! ça explique le titre aussi Laughing )

Il y avait eu un orage cette nuit-là. Un orage violent comment savait en faire la Grèce. Avec des arbres qui se couchaient sous le poids du vent et des volets qui claquaient de colère d’être oubliés ouverts sur leurs fenêtres. Les apprentis avaient dû trembler dans les cottages en bas, la tempête aurait pu soulever les toits de tôles. Il y avait eu du tonnerre. Un roulement incessant de tambours et de sifflement violents, qui assourdissaient quiconque les entendait encore à cette heure avancée de la nuit. Un bruit d’enfer avait enveloppé tout le sanctuaire pour quelques heures, il aurait été impossible d’entendre même la sirène de guerre. La pluie avait lavé les marches et le marbre des temples, l’eau s’écoulait sur la falaise pour retomber sur la plage.

Mais depuis le douzième temple on pouvait voir que rien n’avait bougé de sa place, et de toute façon Aphrodite n’avait pas de volets à aux fenêtres de son temple, seulement des rideaux de velours d’un bleu de nuit. Lesquels n’étaient d’ailleurs pas fermés, car Aphrodite non plus, n’avait pas bougé. Il n’était pas endormi lorsque l’orage s’était déclaré, il était assis à lire près de la fenêtre, profitant de la lumière de la pleine lune pour déchiffrer son livre. La lune avait été couverte d’un coup d’un seul et il avait entendu le hurlement de colère de la voute céleste. Quelques secondes après, il s’était mis à pleuvoir.

Aphrodite avait toujours aimé la pluie. Elle lui emplissait le cœur de nostalgie et d’autre chose qu’il n’avait jamais su identifier. Il avait pris le plaid qui reposait sur le dossier du canapé et s’était enroulé dedans avec une tasse de thé délicieusement odorant. Aujourd’hui il n’irait pas s’entraîner. Il ne pourrait pas être efficace contre tout ce déchainement d’éléments. Le but d’un entrainement n’était pas de cacher ses forces à lutter contre la colère du ciel, mais d’être assez fort pour le faire en mission.

Il avait posé sa tête sur le dossier de son sofa blanc et avait regardé par la fenêtre pendant toute une heure, puis l’apaisement qui s’était emparé de lui le vainquit : il sombra dans le sommeil. Il rêvait les soirs d’orage, et toujours de choses agréables. Un vrai sommeil, un repos véritable. La vue d’une véranda donnant sur la forêt et un enfant qui jouait sous le toit de verre. Il neigeait dehors, une vraie tempête. Mais rien n’était important puisqu’il était à l’abri. Il y avait des fleurs dans la véranda, toutes sortes de fleurs mais aucune rose. Elles étaient disposées dans des pots tout le long du mur. L’enfant avança de quelques pas, il avait entendu un bruit. Un pépiement aigu d’oiseau apeuré. Il y avait en effet derrière un pot une petite mésange frigorifiée qui se pelotonnait dans le noir. L’enfant la pris dans ses mains et porta son petit plumage à sa joue chaude. L’hiver n’était pas clément avec les petites créatures du dehors, mais il allait prendre soin de sa nouvelle amie. Le pépiement continuait cependant plus fort, Il n’y avait pas qu’une mésange, semblait-il.

Aphrodite rouvrit les yeux alors que le soleil était venu lui chauffer le nez à travers la fenêtre. Les mésanges charbonnières qui avaient trouvé refuge dans son jardin pour s’abriter de la tempête semblaient réveillées depuis bien longtemps. Le jour avait dû poindre depuis quelques heures déjà. Le chevalier des Poissons s’étira vaguement, le plaid lui glissa des épaules. Il n’avait pas bougé de sa position de la veille. Sa tasse était toujours sur le bord de la fenêtre et son livre reposait mollement sur ses genoux.

Il jeta un regard au jardin. Les roses étaient vivantes, elles avaient formé un mur et un toit au-dessus d’elles pour que l’orage ne soit plus qu’une pluie fine sur leur tête. Les oiseaux du coin le savaient et se faufilait dans les trous que l’armure de ronce faisait pour eux et venaient s’abriter sous les feuillages. Aphrodite laissait toujours une mangeoire au milieu du patio, au cas où une tempête durerait trop longtemps. Une fois, il avait eu tous les oiseaux du sanctuaire à lui tout seul pendant deux jours entiers. Son âme poétique n’avait pu se détacher de son jardin durant tout ce temps. Il avait béni les Dieux que son temple soit construit au tour de son jardin et que toute les pièces soient ouvertes dessus.

Aphrodite bailla avec lassitude. Il allait falloir qu’il bouge un peu. Cette journée serait fraiche et calme. Athènes ne serait pas trop animée. C’était la journée parfaite pour aller faire un tour en ville. Il fallait juste qu’il s’habille. Il s’était douché et mis en pyjama la veille, dans l’optique d’aller passer une nuit paisible dans son lit. Finalement le canapé avait été plus accueillant. Il se leva et descendit à la cave, qu’il avait transformé en dressing et enfila un jean sombre et une chemisette blanche, ornée d’une énorme rose aux teintes pourprées. Il colla son pantalon à ses chevilles pour le faire rentrer dans ses bottes. Il remonta ensuite et défit la longue natte qui avait noué ses cheveux pour la nuit. Il passa plusieurs minutes à les brosser soigneusement pour que chaque boucle retrouve sa forme et sa place, puis il se maquilla légèrement, juste pour souligner son regard et ses lèvres. Se jugeant présentable, il attrapa sa veste en velours pourpre et la mit sous son bras pour tendre l’autre et prendre son sac en bandoulière, dans lequel il y avait tout le nécessaire lorsqu’il allait se promener.

Il sortit ensuite de son temple et descendit les marches en se protégeant les yeux avec son bras. Le soleil avait beau être pâle en ces 9heures bien sonnées du matin, l’obscurité de son temple contrastait un peu trop avec la lumière du jour. Normalement, à cette heure, la plupart de ses confrères s’entrainaient aux arènes. Lui avait l’habitude de se lever à 4heures du matin, de s’habiller en vitesse, de descendre s’entrainer seul sur la plage, de s’arrêter un peu après 8heures et de remonter avant que les entrainements des autres ne commencent. Il ne supportait pas de s’entrainer sous le soleil de Grèce, et s’il ne pouvait pas suivre ce rythme, il s’entrainait le soir, lorsque la chaleur décroissait. De plus, il avait toute sa journée pour lui et n’était pas obligé de passer par les douches communes.

Il dévala les marches avec enthousiasme et passa devant les arènes. Comme il l’avait deviné, la plupart des chevaliers étaient là, à suer sous la chaleur naissante, faisant preuve de muscles et de cosmos… eurk… Son regard tourna un peu. DeathMask était dans son coin à s’échauffer, il avait surement oublié de se lever ce matin-là. Camus et Milo faisaient des passes. Aldébaran matait des apprentis en riant gaiement, surement les enfants avaient ils trouvé cela drôle de défier l’immense Taureau pour se prendre la raclée de leur journée. Shaka et Mü étaient assis sur les gradins et attendaient manifestement qu’Aldébaran libère l’espace pour entamer un duel. Shura était là également, assis un peu plus bas. Aphrodite pensa qu’il devait certainement attendre que Death’ finisse de s’échauffer pour l’affronter. Il n’aimait pas beaucoup l’idée de laisser Shura et DM tous seuls ensemble, mais il n’avait pas l’intention d’entrer vraiment dans l’arène, l’Italien serait capable de le provoquer en duel rien que pour lui faire refaire son brushing.

Son regard croisa celui du Capricorne, il lui adressa un signe de main pour le saluer tandis qu’il constatait que Death n’avait même pas détecté sa présence… charmant.
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Shura
Prince Philipe
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: It's not so bad [PV Shura]   Mer 6 Avr - 9:43

Le nez de Shura remua lorsque quelque chose lui arriva en plein milieu du front. Il passa sa main sur la surface atteinte, mais il n’y trouva rien d’étrange. Probablement juste le fruit de son imagination ou un objet qui l’avait heurté avant de rebondir plus loin. Il soupira et posa sa main en travers de son torse, roula des épaules pour se coucher plus confortablement. Il bailla puis respira profondément. Se rendormir.

De nouveau quelque chose le heurta en plein visage. Il balaya l’air de sa main au dessus de son visage. Plus rien. Il plissa le nez et tenta de retrouver le sommeil qui le quittait chaque fois que quelque chose de non identifié s’écrasait sur son visage. Il expira longuement et se sentit doucement porté par la fatigue.

Plouc. Un bruit lui parvint, une moiteur le gagna soudainement et plus qu’un seul petit projectile, en voila plusieurs qui s’attaquaient à lui. Shura ouvrit les yeux et voit que la pluie déferlait sur lui avec une violence grandissante. Maintenant il connaissait l’auteur de cette attaque sournoise, mais prévisible s’il y avait porté la moindre attention. Mais non, il avait eu envie de dormir dehors, de prendre l’air, de profiter de la température confortable pour se détendre. Mais plus que détendu, le voila détrempé. Il soupira. Avant que l’orage ne l’assaille, il ferrait mieux de regagner le Sanctuaire et de s’y abriter. De manière logique, c’est ce qu’il devrait faire… Mais il était bien à l’endroit où il se trouvait. Il n’avait pas envie de se lever, car à coup sur ça le réveillerait, lui qui avait pourtant tant de misère ces jours-ci à trouver le sommeil. Pour une fois qu’il y arrivait…. Autant en profiter au maximum. Shura se tourna et se positionna sur le ventre, le visage collé à la taule du plafond de la bâtisse.

Malgré la pluie qui abondait, le tonnerre et le bruit ambiant, il se rendormit paisiblement. Personne n’aurait pu expliquer par quel miracle il avait réussit cet exploit. Depuis quelque jours, il éprouvait une telle difficulté à dormir plus de deux heures consécutives que ça affectait même son entrainement, ce qu’il trouvait dommage. Pour remédier à cela, il était parti en quête de l’endroit parfait pour roupiller. Malheureusement pour lui ce fut sur le toit d’un bâtiment à Athènes alors que les éléments se déchainaient autour de lui.

Il se réveilla alors qu’un coup de vent le transperça de part en part. Ses vêtements mouillés, pour ne pas dire détrempés, lui collaient à la peau et rendait le vent plus glacial qu’il ne devait l’être en réalité. Le Capricorne s’assit en tailleur et s’étira un moment, baillant à s’en décrocher la mâchoire. La nuit et le sommeil lui avaient été bénéfiques ; il le sentait. Mais en revanche, le point négatif de cette action était qu’il ressentait de vilaines courbatures dans le dos. Ce qui n’était pas la joie.

Il arriva au Sanctuaire et passa directement aux douches publiques. Pas envie de monter jusqu’à son Temple qui lui semblait si loin en ce moment. Il se lava sous l’eau chaude qui lui fit le plus grand bien, dénouant ses muscles tendus. Il s’étira de nouveau, certaines articulations craquant sous ces mouvements. Il expira avec contentement et se vêtit pour aller aux arènes, bine qu’il n’aille pas vraiment envie de s’entrainer en ce moment. Il voulait encore dormir.

L’endroit était quelque peu inondé d’eau à cause de la pluie de la nuit passée. Il marcha tout le tour de l’arène et alla s’asseoir sur un bout de banc, regardant les autres personnes qui commençait ou poursuivait leur entrainement. Il remarqua. DeathMask et lui sourit alors que ce dernier lui proposait de venir le rejoindre. Il lui sourit et se mordit la lèvre. Son regard glissa et rencontra la personne d’Aphrodite. Il sourit et répondit à sa salutation. Il se tourna vers le Cancer et lui dit en haussant les épaules : « Une autre fois. Je vais avec Aphrodite. » Avant même que l’autre n’ait le temps de lui répondre quoique ce soit, il se leva et alla à la rencontre du douzième gardien. « Salut. T’as l’air de quelqu’un qui sort du Sanctuaire. Je te propose un peu de compagnie si ça te tente. »
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: It's not so bad [PV Shura]   Dim 24 Avr - 15:21

Aphrodite ne calcula pas tout de suite que Shura venait à sa rencontre. Il avait apparemment signalé au Cancer la présence de son ami à écaille et le gardien du quatrième c’était retourné pour vérifier ses dires. Il avait croisé le regard d’Aphrodite brièvement, avait haussé les épaules en lui envoyant un salut distrait et se remit à ses exercices. Décidément, il lui en voulait le crabe aujourd’hui ou quoi ? Même pas « bonjour ». Même pas la bise ? Rien ? Déjà qu’il l’avait à moitié snobé !

Il fut pris d’une terrible envie de taper du pied et de tourner les talons avec mauvaise humeur lorsqu’il repéra le Capricorne qui s’approchait à grands pas et à grands sourires… Par contre celui-là, Aphrodite pouvait toujours rêver pour qu’il l’ignore. Depuis le temps qu’il essayait de lui piquer SON crabe. Ce qu’Aphrodite ne comprenait pas en revanche, c’était que Shura passait presque autant de temps avec lui qu’avec DeathMask, mais surement essayait-il de lui tirer du nez des vers qui serviraient à pêcher le crustacé. Sauf qu’un crabe ça se pêche avec de la mie de pain, traditionnellement. Tous les enfants savent ça.

Il réprima un soupire et son visage se dessina d’un sourire poli et aimable alors que l’hispanique arrivait à sa hauteur. Il lui proposait de la compagnie. Ce n’était pas ce qu’il était venu chercher initialement, mais si ça l’amusait de sortir faire les boutiques avec Aphrodite sur Athènes (ce qui équivalait à un suicide du point de vue d’un être strictement masculin), pourquoi l’empêcher de se dégouter tout seul ?


- « Si tu trouves ça plus intéressant d’aller magasiner plutôt que de rester là à faire preuve de ton taux de testostérone en tapant sur des gars qui roulent des mécaniques, je ne vais surtout pas t’empêcher de t’entrainer. »

Il l’évalua du regard et esquissa une moue désapprobatrice. Shura allait devoir aller se changer par contre, il ne se promènerait pas en publique avec l’espagnol en tenue d’entrainement.


- « Par contre il va falloir que tu ailles te changer, tu ne peux pas te balader à Athènes fagoté comme un… »

Il chercha un terme moins vexant que le premier qui lui vint…. Et que les suivants…

- « Comme un apprenti… »

Il avait pensé à pouilleux, fermier, clochard… ce qui résumait à peu de chose près (merci le sari de Shaka de relever le niveau) la mode qu’adoptaient la population du sanctuaire, particulièrement aux heures d’entrainement. Mais Shura l’aurait certainement pris pour lui s’il avait été désobligeant. Quelqu’un aurait-il un jour le bon sens de rappeler à la gente masculine du sanctuaire qu’on a le droit de changer de tenue d’entrainement au moins tous les ans ? ou au moins quand elle est déchirée ! Non ? tant pis…


Dernière édition par Aphrodite le Sam 9 Juil - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Shura
Prince Philipe
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: It's not so bad [PV Shura]   Sam 28 Mai - 17:17

Il arriva finalement à la hauteur du Poisson, délaissant allègrement la non-compagnie du Cancer, ce dernier trop occupé à faire ses exercices d’étirement et futurement son entrainement. Le Capricorne n’avait pas vraiment envie de s’entrainer ce matin. Il avait passé la nuit à la pluie alors l’extérieur lui tapait un peu sur le système. Et soyons francs, il préférait largement la présence du Poisson à celle asociale du Cancer. Il voyait aussi l’occasion comme le moment parfait pour s’entendre mieux avec Aphrodite. Ils ne se parlaient pas beaucoup, ou du moins pas assez lorsqu’ils se retrouvaient juste eux-deux, alors si l’occasion était ainsi offerte Shura aurait été stupide de ne pas la saisir et l’exploiter à son maximum.

Il posa un regard amical et enjoué sur son frère d’arme. Ce dernier était frais comme une rose et très agréable à voir. Depuis quel temps improbable ne l’était-il pas ? Oui, Shura devait admettre qu’il avait toujours pris un malin plaisir à détailler le Poisson jusqu’à en remarquer la fréquence à laquelle il portait un morceau de vêtement ou bine lorsqu’une mèche de ses cheveux était mal placée. Oui, il examinait beaucoup ce Chevalier si fascinant car si différent des autres si virils et masculins.

Le Capricorne hocha la tête avec entendement. Aller magasiner ? Pourquoi pas ! Ça le ferrai sortir de l’endroit. Ce serait l’avantage principal. Dis comme ça, on dirait qu’il passait son temps cloîtré dans le lieu saint, ce qui n’était pas tout à fait vrai, sans être entièrement faux. Il s’octroyait quelques soirées hors du lieu, à crécher sur le toit des gens et à regarder les gens partir le matin, tôt, en même temps que la Lune, pour débuter une journée à travailler pour gagner leur pain quotidien. Lui était Chevalier et son job était de protéger une Déesse qu’il aimait plus que tout au monde. Voila pourquoi il se retrouvait à habiter avec une douzaine d’autres hommes. Était-ce plus mal ? Mais voila que maintenant il avait une chance de sortir et faire autre chose que simplement observer les gens ; il allait se mêler à eux…

-Je ne crois pas que magasiner puisse me tuer ou que ce soit un si grand supplice, sourit-il.

Il analysa un moment ses vêtements et rit franchement. Aphrodite avait-il vraiment cru que Shura allait sortir en ville fagoter de la sorte ? Il s’était vêtu pour s’entrainer. Certes ce n’était pas les habits les plus classes, mais complet trois pièces ce n’était pas très pratique toutefois.

-Je vais passer à mon Temple pour enfiler quelque chose de moins… disons de plus passe-partout. Tu m’accompagnes ou tu m’attends ici ?

Évidemment, il espérait que le Poisson décide de le suivre. Ça leur permettrait d'avoir un plus ample conversation, mais en même temps il savait qu'il y avait un certain froid que lui-même ne s'expliquait pas entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 26
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: It's not so bad [PV Shura]   Sam 9 Juil - 23:58

Beaucoup aurait considéré que faire du shopping avec Aphrodite serait effectivement un supplice, ce dernier étant réputé pour le soin qu’il vouait à sa propre personne. Cette idée était d’autant plus développée qu’on le voyait rarement revenir de ses virées avant la tombée du soir.

En réalité le Poisson aimait prendre son temps loin du Sanctuaire. Ses journées hors des pierres blanches des temples et des arènes lui vidaient la tête. Il aurait bien aimé vivre en ville. Sans espérer forcément quitter le Sanctuaire –après tout c’était tout de même chez lui et il aurait eu beaucoup de mal à quitter son temple et son armure pour de bon- Il aurait aimé pouvoir vivre au milieu des gens normaux, avoir les mêmes préoccupations qu’eux et ne revenir en Grèce que lorsqu’on avait besoin de lui. Evidemment, lorsqu’Aphrodite s’imaginait vivre cette vie-là, il ne vivait pas à Athènes. Paris lui semblait une excellente idée, Londres également. Des villes où la température redescend parfois en dessous de 15 degrés après le mois de mai.


- «On reparlera de supplice ce soir en rentrant. Certains te décerneront surement la médaille du courage pour avoir osé affronter mes pulsions féminines avancées. »

Il eut un sourire en coin un peu méprisant en pensant notamment à Milo qui adorait imiter Aphrodite dans une caricature de fashion victime très excentrique et totalement surfaite. A croire qu’il n’avait vraiment rien d’intéressant à faire de sa vie celui-là….


L’éclat de rire du Capricorne le surprit. Il aurait pensé qu’il râlerait où qu’il faudrait insister pour qu’il bouge ses fesses jusqu’à son temple pour se changer, après tout il ne l’avait jamais vraiment vu habillé pour sortir, hormis les rares fois où ils étaient sortis en soirée avec DeathMask. D’ailleurs il n’avait jamais vraiment fait attention à la façon dont Shura s’habillait. Ce devait être correct, sinon Aphrodite ne serait jamais sorti en sa compagnie…. Mais de là à prévoir ce qu’il allait mettre pour sortir aujourd’hui…. Mieux valait le suivre pour éviter les dégâts…


- « Je t’accompagne. » annonça-t-il à contre cœur, n’ayant pas spécialement envie de découvrir l’antre du dixième gardien. « Par contre, je ne sais pas pour toi, mais moi je passe par les souterrains. Je ne monte pas les marches par cette chaleur sinon je vais griller sur place. »

Sans plus attendre, Aphrodite tourna les talons en direction des souterrains. Il marchait d’un pas mesuré, ne faisant pas plus d’effort que nécessaire pour éviter de se retrouver suant et haletant sous le soleil.

Il détestait la Grèce… Il détestait cette chaleur insupportable qui la couvait toujours, il détestait ce soleil qui refusait de se laisser couvrir depuis plusieurs semaines… et puis il détestait le Sanctuaire d’être implanté en plein milieu d’un foutu désert avec trois arbres qui se battaient en duel pour survivre et pour plage principale une prison légendaire où des hommes étaient morts noyés pour trahison.

De toute façon Aphrodite n’aimait pas la plage plus que ça. A quoi cela servait il d’aller se baigner dans le sel pour aller se laver derrière ? À rien du tout ! Autant se rendre à la piscine découverte d’Athènes, au moins là-bas les crabes ne venaient pas vous pincer entre deux algues visqueuses.

Et en parlant de crabe. Aphrodite était un peu peiné que Death’ ne l’ai même pas vu. Pas qu’il s’était attendu à ce qu’il se propose pour l’accompagner, certes, mais il aurait aimé qu’il le salue, même de loin. Enfin bref, les voix du Seigneur sont impénétrables… celles du crabe sont insupportables.

Quant à celles du Capricorne…

Il se retourna pour vérifier si Shura le suivait avant de s’engouffrer dans la fraicheur des souterrains. Là, il ralentit, savourant pleinement le courant d’air frais qui courrait le long des parois, indiquant que Mü avait laissé le passage à son temple ouvert. Il retrouva du même coup un peu de sa bonne humeur et un sourire se redessina sur son visage. Pourquoi avait-il voulut sortir déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Shura
Prince Philipe
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: It's not so bad [PV Shura]   Sam 16 Juil - 17:16

Shura ne put que sourire lorsqu’Aphrodite approuva à l’idée de le suivre jusqu’à son temple. Plus il réussissait à allonger le temps qu’il passait avec le Poisson, plus il en était heureux. Il trouvait vraiment dommage que ce dernier ne l’apprécie pas autant que lui le faisait. Shura aurait aimé être bien vu de son confrère, toutefois il devait admettre que ce ne semblait pas être le cas, ni que la situation risquait de changer bientôt. Au Grand malheur du Capricorne. Un jour, il devrait lui demander pourquoi cette animosité entre eux. Du plus loin que sa mémoire lui permettait de remonter, il n’avait pas souvenir d’avoir fait quoique ce soit qui lui mérita un dédain pareil. Peut-être avait-ce été involontaire, alors dans ce cas il se devait de régler la situation, de la mettre au clair et de l’améliorer. Il fallait se l’avouer, Shura n’aimait pas particulièrement être en mauvais accord avec les autres, quoique personne n’aime véritablement cela. Sauf le Cancer, quoique c’était peut-être une façade seulement…

Lorsqu’il vit Aphrodite et partir de l’endroit, Shura fut à deux doigts de lui dire « attends-moi » pour la forme, mais il se doutait qu’un tel geste lui attirerait surement un regard dédaigneux de la part du Poisson. N’y tenant pas particulièrement, il se contenta de lui emboiter le pas. il jeta un dernier coup d’œil au Cancer qui semblait se foutre royalement de sa présence ou de sa non-présence, car déjà il s’occupait à autre chose. Shura suivit les pas du Poisson. Il eut un sourire alors qu’il regardait Aphrodite avancer. Gauche, droite, gauche, droite. Shura adapta son pas au sien. Gauche et puis droite. Il avançait à la même vitesse que le Poisson. Il parait que deux personne qui marche en même temps à la même cadence le font parce qu’ils s’entendent bien, sont sur la même longueur d’onde. Du moins, lorsque c’est involontaire. Mais bon, Shura ne perdait rien à essayer et à mettre toutes les chances de son côté.

Le Capricorne haussa un sourcil et sourit à Aphrodite lorsque celui-ci lui proposa, imposa, les souterrains comme voix d’accès au dixième Temple. Pourquoi pas. Shura se contenta de le suivre. Il aurait aimé entamer une conversation avec le Poisson, mais il se savait pas quoi lui dire, il n’avait aucune idée de quel sujet serait pertinent et serait assez vague pour permettre une véritable partage d’idée, mais en même temps, il ne voulait pas sembler ennuyeux à Aphrodite, ou embêtant, ou embarrassant. Les relations sociales sont tellement compliquées !

LOrsqu’ils arrivèrent aux souterrains, Shura se rendit compte qu’ils n’avaient pas encore échangé un mot. C’était mal parti pour lui. Aphrodite ne semblait pas très enclin à la conversation, ce qui arracha une moue déçue au capricorne. Mais d’un autre côté, Aphrodite ne devait le détester tant que cela s’il avait accepté sa compagnie. Était-ce sa façon de lui faire savoir qu’il n’avait pas uniquement des sentiments négatifs à son égard ? Ou alors qu’il voulait faire la paix avec lui ?

-Tu sais ce que tu veux t’acheter ? demanda Shura avec une pointe d’incertitude dans la voix. »

Commencer la conversation par quelque chose de très terre-à-terre ne devait pas être une mauvaise idée. Magasiner était l’idée d’Aphrodite alors lui parler de cette activité ne devait pas être trop excentrique. Du moins, c’était ce qu’espérait le Capricorne en posant cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's not so bad [PV Shura]   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's not so bad [PV Shura]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Myth Cloth Surplis Shura du Capricorne (janvier 2009)
» [ECH] MC Shura Surplis HK neuf et scellé ...
» Capricorn no Shura Version Surplis
» Shura's casba^^
» Images de shura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gold Saint Yaoi :: Grèce :: Athènes :: Centre Ville-
Sauter vers: