forum yaoi consacré a st seiya NC-17
 
AccueilAccueil  PortailPortail  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Return of the Judge [PV : Valentine]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Return of the Judge [PV : Valentine]   Dim 19 Déc - 5:38


    Réveil en sursaut et en sueur, une plainte étouffée, je met un certain temps à me situer, reconnaissant petit à petit l'espace qui m'entoure. C'est la seconde fois que je me réveille depuis mon retour aux Enfers. Je n'ai pas bougé de mon lit où l'on m'a déposé.

    Une main sur la poitrine, mon cœur bat mais beaucoup trop vite, réveil trop brusque à cause de ces fichus cauchemars... ou réminiscences. Main levé vers la tempe, combien de fois ce corps à déjà été détruit ? Est-ce que je me souviens vraiment de tous dans mon sommeil ? Est-ce que j'ai vraiment envie de me rappeler...

    Le principale c'est que je sois encore là, entier et prêt à tout recommencer et être détruit à nouveau s'il le faut, bien que je ne supporte pas l'idée de penser à l'échec.

    Hades-Sama, Pandora-Sama... Kanon et ces misérables chevaliers de bronze... lesquels ont déjà pu revenir à la vie ?

    Trêve de réflexion, puisqu'à présent je peux bouger, je n'ai plus une minute à perdre pour reprendre mes fonctions. Tout d'abord, une douche s'impose, se réhydrater et se remettre les idées en place, après je pourrai songer à la suite de ma journée.

    Un passage rapide à la salle d'eau avant de passer dans une pièce isolée de mes appartement, là ou repose la seule présence que je tolère autour de moi, la seule chose en quoi je puisse avoir confiance. Issue de l'étoile Céleste de la Férocité, Mon Surplis sous sa forme de créature Mythique.

    Une caresse sur la tête du Wyvern et je me sens déjà beaucoup mieux, bien plus confiant mais il n'est pas encore temps de le revêtir Pour l'instant, une tenue des plus simple fera l'affaire, le temps que je puisse montrer que je suis à nouveau sur pied.

    Une fois en tenue, après avoir remis un semblant d'ordre dans ma tignasse, je décide de quitter mes appartements pour revisiter les lieux, histoire de voir si quelque chose aurait pu changer entre temps et me rafraichir un peu la mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Return of the Judge [PV : Valentine]   Ven 25 Fév - 3:11

    * Je ne sais pas combien de temps je me trouvais plongé dans ces ténèbres, mais c'était trop long à mon goût. Je n'ai jamais été très friand d'un repos aussi grand, dans un lieu dépourvu de quoi que ce soit. Je n'avais aucune notion du temps; était ce quelques minutes, quelques heures , jours ou années? Je n'en savais rien. J'étais perdu loin, au profond d'un monde informe; le néant! Enfermé dans cette bulle chaotique où personne ne semblait m'entendre. Pourtant, j'avais cherché à appeler ceux en qui j'avais un minimum de confiance et qui ne me laisserait dans cet enfer. Mais rien! Pas de signe extérieur, c'est comme ci ma voix faisait écho dans ma tête. Quelle sensation désagréable mine de rien! Étais-je donc mort définitivement? Moi qui jusque là avait été ressuscité tant de fois pour servir l'Empereur.

    Une sensation de fraicheur m'avait traversée; tel des fines aiguilles s'enfonçant dans sous votre peau. Au début, ça me mordillait le bout des doigts, puis, sa progressait dans les bras, les épaules, les jambes, remontant doucement de manière désagréable; mon corps tout entier écrasé par une pression glaciale. Mes muscles étaient crispés de douleur, je n'arrivais pas à bouger. Pourtant, j'avais comme l'impression d'émerger; que mon âme chute dans un pantin de chair aussi dur que de la brique. Attendez deux secondes! Ça voulait dire que je n'étais pas mort? Pourtant, de mes souvenirs, j'avais subit d'importants dégâts et qu'à défaut de se répandre autour de moi, mon sang s'était glacé dans mes veines. Hadès sama avait entendu mes prières ou étais ce mon jugement dernier?

    J'ai essayé d'ouvrir les yeux; percevant des masses informes et colorées se déplacer. Quelqu'un me portait, mais qui? J'ai tenté de tourné mon visage sur le côté, malgré la raideur de certains de mes muscles, me volant une légèrement plainte.*


    «  Ne bouge pas! Tu n'es pas en état! » * Cette voix! Sylphide? Il était venu me chercher? Je savais bien qu'il était digne de confiance, mais pas à ce point. Sylphide avait toujours été très proche de Queen et Gordon,- comme des frères- ainsi que voué d'une extrême fidélité pour le Juge Rhadamanthys et le Seigneur Hadès. Pourtant, même s'il arrivait que l'on ait -quelques fois- des rapports « amicaux », je ne lui ais jamais véritablement adressé le moindre signe affectif. Je me comportais plus comme un collègue qu'un ami; calme et poli. En fait, les instants où l'on échangeait de véritables discussions, c'était plus pendant les rares pauses que l'on avait, quand on vient boire une bière entre lieutenants; les écoutant parler et répondant -quand j'en voyais l'intérêt- à des questions. Le savoir me porter, c'était rassurant, mais je ne pouvais pas m'empêcher d'en être surpris. D'habitude, je l'aurais envoyé paitre, sans agressivité, juste pour lui faire comprendre que je pouvais me débrouiller; sauf que là, si je galère à lui adresser un vague regard, je ne pouvais pas refuser son soutien.

    Je suis tombé à nouveau dans les vapes, encore trop faible et sous l'emprise des températures extrême de la prison du Cocyte. Quand je me suis à nouveau réveillé, j'étais dans mon lit, avec une barre dans le crâne; sauf que ce n'était pas l'effet du trop d'alcool, mais du trop de force perdu. Je m'étais redressé, avait posé une main sur l'une de mes tempes et patienta en lorgnant le plafond. Bon sang, qu'est ce que j'avais horreur d'être aussi mal en point, j'en grognais d'insatisfaction. Déjà levé le haut de son corps, c'était une épreuve; mais qu'est ce que ça allait être quand je devrais me redresser? C'était aussi ridicule qu'un faon lors de ses premiers pas qui aurait abusé de la boisson. Tout vacillait autour de moi, me forçant à rester au lit le temps que je reprenne mes sens.

    Merde! Quoi! Et si le Juge me voyait comme ça? Je ferais peine à voir et il viendrait certainement abréger la situation pour qu'elle ne soit pas aussi ridicule qu'elle l'était déjà. Et j'avoue que sur le coup, je n'y verrais aucune objection! J'en avais caché le visage de mes mains, me massant les tempes continuellement. J'ai dû, je pense, attendre au moins une bonne demi heure pour pouvoir ne serais ce que m'asseoir. Puis, j'ai fermé les yeux, cherchant à repérer d'autres cosmos dans les quartiers du Juge; histoire de savoir si je sortais ou non de ma chambre pour aller chercher quelque chose à me mettre sous la dent. C'est que, par fierté d'Harpie, jamais, oh grand jamais, je ne me présenterais de manière aussi misérable soit-elle devant les autres.

    D'ailleurs, en parlant de harpies, où était mon surplis? Avait-il été réduit en miettes? Question idiote, bien sur que si! J'avais encore la vision des morceaux éparpillés dans la neige. J'ai réouvert les yeux, tournant mes iris jaune jusqu'au cercle de pierre ovale où habituellement il reposait. Ma tension baissa d'un trait; en le percevant. Je m'étais levé, approché de mon armure et avait étudié sur toutes ses formes. Il avait l'air aussi intacte, comme ci rien n'était arrivé. C'était bon à savoir; au moins, une fois que mon corps cessera d'être lourd, je pourrais le porter à nouveau.

    Un cosmos que je reconnaitrais parmi tans d'autres se déplaçait dans les appartements de mon Juge. Si je n'avais été que le mortel d'autrefois; probable que sous l'émotion du bonheur de le savoir en vie, j'aurai accouru et me serait jeté sur lui. Sauf que là, c'était déplacé! J'ai simplement tourné mon regard vers la direction de sa chambre, l'air calme, parfaitement neutre; levant progressivement mon corps. Un semblant de culpabilité me traversa; je devais forcément « m'expliquer » avec lui par rapport à mon échec! Enfin, se justifier! Ça n'existait pas sous mon Juge; c'était plutôt, assumer ses actes, aller chercher sa sanction et puis c'est tout.

    J'ai progressé vers mon armoire pour dénicher des étoffes plus convenables que celles que je portais actuellement. Autant conserver une bonne apparence, même dans les pires instants. Une chemise à jabot blanche, un veste sans manches de laine noire, un de mes pantalons soigneusement découpé noir, une paire de botte; ça devrait faire l'affaire. J'ai retouché un peu à ma coiffure et puis, je suis resté l'air pensif devant la porte. Je sentais Rhadamanthys traverser le couloir et s'éloigner lentement. J'ai attendu un peu, inspiré, soufflé et enfin sortis sereinement de ma chambre pour rejoindre l'allée.*


    « Mon Seigneur Rhadamanthys! Bon retour parmi nous! » * avais-je déclaré, d'une voix quiète; après avoir fait quelques pas, plié un genoux et contemplé le sol. Je m'étais contenté de cette politesse pour faire une première approche, afin de me donner une idée de l'humeur du Juge; savoir si j'attendais ou non pour avoir ce que je méritais. Disons que bien que j'avais amplement assumé et exécuté sa requête et celle de Pandora sama, ainsi que tenté ce duel pour l'armure d'Athéna; je n'étais pas spécialement fier. Je cherchais toujours à faire mieux que ce que l'on me demandait de faire; par fierté, mais sans doute aussi pour montrer chaque fois que je méritais amplement ce rang que j'avais. Tout cela ne se percevait pas en apparence, je restais la harpie impassible.

    Je sais, vous allez me dire, que c'était de la pure folie vu mon état d'aller rejoindre le Juge Rhadamanthys. Mais au fond, même si j'avais encore mal, que des crampes monstrueuses traversaient mes muscles et que je m'efforçais d'avoir l'air totalement indifférent et maître de moi même; j'avais besoin d'entendre sa voix, comme ci elle seule pouvait me faire réaliser que je n'étais pas dans un rêve.*
Revenir en haut Aller en bas
 
Return of the Judge [PV : Valentine]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour au pays natal (The return of the native)
» Tunisie 1943 S35 et Valentine
» [Goby,Valentine] Qui touche mon corps je le tue
» LES VAMPIRES DE MANHATTAN - BLOODY VALENTINE de Melissa de la Cruz
» Bullet For My Valentine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gold Saint Yaoi :: Royaume des enfers :: Résidences des Spectres-
Sauter vers: